RONA Cobble Hill icon-arrow-down
  • icon-wishlist
  • icon-cart
Détails

Comptoirs de cuisine : un choix à la fois esthétique et pratique

Lorsque vous rénovez votre cuisine, il vous faut choisir des comptoirs à la fois esthétiques et pratiques. Il est donc important de connaître les types de comptoirs et leurs caractéristiques, les différentes coupes et les accessoires offerts. Voici un petit tour d'horizon pour faciliter votre choix final.

Besoin d'outils pour vous aider à planifier vos rénovations? Consultez notre guide Planifiez la cuisine de vos rêves.

Surfaces prémoulées et dures : 2 options intéressantes

Il y a deux types de surfaces de travail : les surfaces prémoulées et les surfaces dures.

Les comptoirs prémoulés

Les surfaces de travail prémoulées sont offertes dans les centres de rénovation. Elles peuvent être vendues avec ou sans dosseret et se présentent en plusieurs profils différents, de l'arrondi au profil droit de type moderne. Faciles à installer pour les bricoleurs amateurs, elles sont disponibles en longueurs de 4, 6, 8, 10 et 12 pi. Les surfaces prémoulées sont offertes en plusieurs couleurs et styles imitant même les pierres naturelles ou le bois.
Les comptoirs prémoulés possèdent une mesure standard de 25 ½ po de profondeur et se posent sur des armoires de plancher de 24 po de profondeur. Ils ne possèdent pas d'ouvertures pour l'évier et la tuyauterie. Il faut donc tailler le plan selon les gabarits disponibles.

Les comptoirs de surfaces dures

Les comptoirs de surfaces dures, tels que le granit et le quartz, sont de plus en plus populaires. Souvent lourds et fragiles, ils nécessitent l'habileté de professionnels pour être installés convenablement. La prise de mesure doit également être confiée à ces derniers, qui sont aptes à tailler le comptoir ou à le former selon vos besoins.

Composantes et caractéristiques

Peu importe le style de la cuisine, tous les comptoirs présentent des caractéristiques et éléments communs.

1. La surface de travail

Peu importe le matériau, les surfaces de travail à considérer se regroupent en deux catégories :
  • 1.A Les surfaces de travail conventionnelles
    Il s'agit des comptoirs qui surmontent les armoires de plancher et longent les murs. Ils possèdent une hauteur standard de 36 po et une profondeur de 24 po. Ce type de surface comporte ou non un dosseret intégré au comptoir. Vu son appui sur le mur, seul le contour visible comporte une finition.
  • 1.B L'îlot
    Ce plan de travail n'est pas adossé au mur, mais bien situé au centre de la pièce. Il possède une hauteur de 36 po ou comporte un comptoir-lunch d'une hauteur standard de 42 po.

2. La bordure

Le type de bordure varie selon le style architectural du comptoir. La bordure est choisie lors de la sélection de la surface de travail et taillée à même le matériau. Plus droites, certaines s'accordent avec les décors de facture moderne et contemporaine, alors que d'autres, munies de détails, s'intègrent mieux dans les cuisines traditionnelles.

La finition des comptoirs de carreaux peut prendre différentes formes. Les carreaux peuvent être encastrés dans un cadre formé d'une baguette carrée. D'autres optent pour la moulure de bois décorative ou celles de céramique. Les bordures de bois peuvent également être appliquées sur les surfaces de travail de béton, de bois ou de stratifié pour enjoliver ces derniers.

3. Le dosseret

Certains comptoirs prémoulés possèdent un dosseret, qui permet d'éviter que l'eau s'écoule sur le mur arrière. Il est également possible d'ajouter un dosseret de pâte de verre, d'acier inoxydable, de verre ou de céramique, afin de rehausser le style de votre cuisine tout en la rendant plus fonctionnelle.

Un tour d'horizon des matériaux

Avant d'arrêter votre choix sur un matériau, tenez compte de la durabilité de ce dernier, de sa résistance à la chaleur, à l'eau et aux taches, de l'entretien dont il doit bénéficier et de son apparence. Votre expérience culinaire n'en sera que bonifiée. Note : utiliser plus d'une matière permet de rehausser le design de la pièce.

Conseil de pro

L'installation d'un comptoir de carreaux est un projet en soi. Bien qu'elle demande certaines connaissances, elle ne nécessite pas la présence de spécialistes. Les ouvertures sont pratiquées dans le matériel de support et l'évier se monte habituellement sur plan.

Polyvalents, les carreaux permettent de créer des compositions uniques, selon les goûts des bricoleurs, et s'harmonisent avec tous les styles de décors.

Quelques matériaux plus singuliers

Que ce soit au nom de l'écologie ou du design, on peut opter pour d'autres matériaux plus rares, mais tout aussi intéressants.

Le métal

Esthétiques et hygiéniques, les comptoirs faits de métal comme l'acier inoxydable, le cuivre ou le zinc s'harmonisent bien avec le bois et la céramique. Bien qu'ils soient vulnérables aux égratignures, ces comptoirs vieillissent bien et se nettoient facilement. Très résistants, ils ne craignent pas la chaleur.

Ces matériaux nécessitent un substrat pour la pose et sont très dispendieux. Les ajustements sur place sont difficiles; il faut donc avoir recours à des professionnels.

Le verre

Les comptoirs de verre sont souvent constitués de produits recyclés. Ils deviennent donc un choix écologique intéressant. Plusieurs teintes sont proposées. Il est même possible d'ajouter des motifs à l'intérieur du matériau pour un décor actuel. Non poreux, il se nettoie facilement et résiste bien à la chaleur.

Le papier

Faits de pulpe, les surfaces de travail de papier sont très résistantes à la chaleur et aux taches, et sont également antibactériennes et imperméables à l'eau. Elles sont offertes en différentes couleurs pour s'intégrer à tous les types de cuisines.