EN
  • Panier

    Mon panier

    L'achat en ligne n'est pas offert pour ce magasin.
    Pour connaitre la disponibilité et commander, SVP contactez votre magasin.
  • Liste
  • Compte
 
Imprimer

Planifier la rénovation de la salle de bain

  • Niveau de difficulté:
    Fermer Niveaux de difficulté
    Bricoleur débutant - Facile
    Bricoleur intermédiaire - Modéré
    Bricoleur expérimenté - Difficile
    Professionnel - Expert
  • Coût:
    Fermer Coût
    Coût comparable aux options courantes
    Coût légérement supérieur aux options courantes
    Coût élevé comparativement aux options courantes
    Coût très élevé comparativement aux options courantes

Qu’il s’agisse de bien démarrer la journée ou de la terminer en beauté, la salle de bain, c’est l’espace mieux-être de la maison. Et parce que toute la maisonnée y passe tous les jours, mieux vaut planifier l’espace avec du rangement adapté, un bain et une douche qui conviendront à chacun des membres de la famille, des revêtements faciles à entretenir et une ambiance propice à la relaxation. Planification, aménagement, choix des matériaux, travaux et déco : nos conseils pour vous offrir une pièce utile au quotidien et une oasis de tranquillité.

PLANIFIER LA RÉNOVATION DE LA SALLE DE BAIN

Cette fois, c’est décidé, vous entreprenez le projet de rénovation de la salle de bain auquel vous pensez depuis quelque temps. Qu’il s’agisse d’aménager un lieu pour commencer la journée du bon pied ou un espace pour la terminer dans un cocon enveloppant et chaleureux, votre priorité est la même : le bien-être et le confort. Les possibilités sont multiples. Pour maximiser votre investissement, une planification rigoureuse s’impose.

C’est le moment :
 

  • De définir les besoins de la maisonnée en fonction des habitudes de vie de chacun;
  • D’établir un budget.


Les besoins et les habitudes de vie des membres de la famille
Vos besoins dépendent de plusieurs facteurs, dont :

 

  • Le nombre de personnes et les besoins de chacune : plus la famille est nombreuse, plus les besoins de rangement et d’équipements sont grands. Si un membre de la famille présente des besoins spécifiques (fauteuil roulant, aide à la marche) ou si vous aménagez la pièce en prévision de vos vieux jours, appliquer quelques règles de design universel. Par exemple, ajuster la hauteur des comptoirs et des coups-de-pied sous les armoires et ajouter des barres d’appui. Sélectionner une baignoire conçue pour les personnes à mobilité réduite, ou encore adapter l’ouverture de la douche et la robinetterie. 
  • Les activités et les habitudes de vie. Qui utilisera la salle de bain? Les petits? Les grands? Selon les utilisateurs, déterminer les besoins de rangement et d’équipements. Si plus d’une personne utilise la salle de bain en même temps, aménager l’espace en conséquence. Il est fort probable que vous optiez pour deux lavabos, deux miroirs, etc. 
  • Les rangements : produits capillaires, séchoir à cheveux, maquillage, serviettes, débarbouillettes … Même si la salle de bain offre un espace restreint, plusieurs objets doivent y être conservés. Accorder une attention particulière au rangement et à la configuration des armoires. 

Le budget et les travaux
La rénovation de la salle de bain vient avec son lot de travaux à exécuter et d’équipements à acheter. Lors de l’élaboration de votre budget, prévoyez les éléments suivants :

  • La plomberie
  • L’électricité
  • Les armoires et les comptoirs ou le meuble-lavabo
  • Les lavabos et la robinetterie
  • La peinture et la finition
  • Le couvre-plancher
  • Les appareils sanitaires
  • L’éclairage
  • Le rangement
  • La décoration et les accessoires

Certains travaux majeurs ou spécialisés nécessitent les services d’un professionnel qualifié et entraînent des coûts supplémentaires parfois importants. C’est le moment de les prévoir.

AMÉNAGER LA PIÈCE
Une salle de bain bien pensée permet à chacun de circuler aisément entre les comptoirs et les appareils sanitaires. Un truc : aménager la pièce en fonction de zones, de façon à répondre à vos besoins et à vos goûts. Une salle de bain bien planifié compte les zones suivantes :

  • Une zone aménagée autour de la toilette. Idéalement, cette zone se trouver dans une partie moins visible de la pièce. La tendance : séparer du reste de la pièce, soit par des murs et une porte, une cloison, un demi-mur, etc. Pour être confortable, calculer 30" de chaque côté et de 30" à 40" devant. Ajouter du rangement pour les rouleaux de papier hygiénique, les mouchoirs, etc.
  • Une zone pour la douche et le bain. Séparées ou non, quel que soit le type ou la forme de la baignoire, calculer un pourtour accessible d’au moins 60" de long. Prévoir 30" devant la baignoire pour y entrer et en ressortir facilement. Aménager une armoire ou des tablettes pour ranger les serviettes et les débarbouillettes, le savon et les autres produits de soins corporels.
  • Une zone aménagée autour du lavabo. Quel que soit le type de lavabo – meuble-lavabo, lavabo sur colonne ou lavabo encastré dans un comptoir – calculer un espace libre de 8" de part et d’autre du lavabo. Des comptoirs de 32" ou 34" de hauteur conviennent aux personnes qui se déplacent avec un fauteuil roulant et aux petites personnes. Ajouter un miroir et un luminaire qui éclaire suffisamment pour faciliter la toilette du matin, le maquillage et le rasage. Intégrer du rangement pour tous les produits de toilette, débarbouillettes, tampons démaquillants, produits de soins, etc.

Partout dans la pièce, disposer d’au moins 36" pour circuler. Éviter d’installer des armoires à moins de 36" du rebord de la baignoire ou du caisson podium, le cas échéant. Si un membre de la famille se déplace avec un fauteuil roulant, prévoir un minimum de 60" entre les éléments pour pouvoir circuler.

Par ailleurs, si vous ne touchez pas à la plomberie et à la tuyauterie, sélectionner une baignoire ou une douche dont l’emplacement du drain est le même.

L’éclairage
Un éclairage réussi s’adapte en fonction de la lumière naturelle et des besoins des personnes qui utilisent la salle de bain. Prévoit un éclairage par « couches », c’est-à-dire :

  • Un éclairage général, réglable et adaptable en fonction de la luminosité naturelle qui évolue au fil de la journée. Des luminaires encastrés, des suspensions et des luminaires sur rails dotés de gradateurs offre ce type d’éclairage.
  • Un éclairage spécifique près de la baignoire et de la douche assure une bonne visibilité et accroît la sécurité. Près de l’espace miroir et lavabo facilite le maquillage et la toilette.
  • Des luminaires décoratifs ajoutent de l’ambiance.


En prévision des vieux jours : le design universel
Quelques éléments à prévoir pour mieux vivre dans votre maison et profiter pleinement de votre salle de bain pendant vos vieux jours :

  • Des prises de courant et des interrupteurs installés plus bas, plus accessibles en fauteuil roulant;
  • Un minimum de 60" de distance entre les différents éléments, comme les comptoirs et appareils sanitaires, pour circuler avec un fauteuil roulant ou avec une aide à la marche;
  • De la robinetterie avec détecteur de mouvement ou à deux poignées à levier;
  • Des comptoirs de 32" ou 34" de hauteur, qui conviennent aux petites personnes ou aux personnes qui se déplacent avec un fauteuil roulant;
  • Plus de tiroirs que d’armoires; ils sont plus faciles à manœuvrer;
  • Des barres d’appui près du bain, de la toilette et dans la douche;
  • Des appareils sanitaires adaptés : bain avec porte latérale, douche sans rebord et suffisamment vaste pour y entrer avec un fauteuil roulant, siège dans la douche et près du bain, etc.;
  • Un éclairage adapté et suffisant;
  • Des surfaces antidérapantes sur le plancher.

Une fois les besoins établis et l’espace, configuré, tracez un plan à l’échelle en indiquant les éléments de plomberie, d’électricité, les appareils sanitaires, fenêtres, portes, etc.
 

CHOISIR LES MATÉRIAUX ET LES ÉQUIPEMENTS

Rénover la salle de bain suppose une multitude de choix quant aux équipements et aux matériaux. Appareils sanitaires, revêtement de plancher, comptoirs, robinetterie… Dans tous les cas, préférez la qualité. Après tout, la salle de bain fait partie des pièces les plus utilisées de la maison. Et le bien-être n’a pas de prix!

La baignoire
Les baignoires sont de dimensions et de formes variables : en alcôve, rondes, autoportantes, sur pattes, dans un podium, profondes, etc. Le premier critère de choix est donc l’espace disponible. Différents matériaux sont disponibles et offrent des caractéristiques intéressantes :

  • L’acrylique demeure le choix le plus populaire. De formes variées, il est facile à nettoyer, il garde la chaleur. En outre, il ne s’altère pas au fil du temps.
  • L’acier émaillé et la fonte sont tout de même utilisés. Moins coûteux, ils ont tendance à perdre la chaleur. Ils sont faciles à nettoyer et lorsqu’ils sont usés, il est possible de les réémailler.

Envie de vous offrir un peu de luxe? Jetez un coup d’œil du côté des bains à remous et des bains thérapeutiques.

La douche
En coin, en rond, carrée, rectangle, avec ou sans toit… Du côté de la douche, le choix est tout aussi vaste. Premier élément à vérifier : l’espace, tant pour l’installation que pour le transport à l’intérieur de la maison, vers la salle de bain. Une douche modulaire passe à peu près partout. Elle vient en différentes pièces qui sont assemblées une fois à destination. Si vous optez pour une douche monocoque, faite en un seul morceau, assurez-vous qu’elle passe partout.

Une autre option populaire : la douche construite sur place, avec murs de céramique et cloisons de verre. En plus de permettre à peu près toutes les fantaisies, ce projet accessible à la plupart des bricoleurs.

Du côté des portes de douche, certains modèles sont conçus avec des portes coulissantes, pliantes ou des portes basculantes ou encore de simples cloisons. Dans tous les cas, vérifier que le mécanisme soit de bonne qualité.

Plusieurs options, toutes plus originales les unes que les autres, sont offertes avec les douches : luminaires halogènes, repose-pieds, poignées, porte-serviettes, tablettes moulées, systèmes multi-jets, brumisateur, vapeur, etc.

Si votre salle de bain est petite, opter pour un bain qui intègre la douche. Avec une belle porte, en ajoutant une belle céramique et quelques accessoires, vous n’y verrez que du feu!

La toilette
Les toilettes ont beaucoup évolué au fil des ans. Alors que les toilettes traditionnelles consomment 20 litres d’eau par chasse, les nouveaux modèles en consomment 6… À coût égal, pourquoi ne pas vous tourner vers les toilettes à faible consommation d’eau?

Il existe trois catégories de toilettes :

  • Les toilettes monoblocs, dont l’absence de joints limite le risque de fuites et donne un look plus contemporain. En contrepartie, ce type de toilette est plus lourd, donc plus difficile à transporter.
  • Les modèles en deux pièces : moins coûteux, ils sont plus faciles à transporter. Ils sont très populaires
  • Les toilettes murales dont le réservoir est encastré dans les parois du mur. Plus compactes, ces toilettes sont parfaites pour les salles de bain plus petites ou ajoute de l’espace supplémentaire dans la pièce.


Les lavabos
Si plusieurs personnes passent à la salle de bain en même temps pour se préparer le matin, envisager d’installer deux lavabos et deux miroirs ou un lavabo double et un grand miroir.

Trois options se présentent à vous :

  • Le lavabo traditionnel, qui doit être posé sur un meuble ou un comptoir. Loin d’être banal, ce type de lavabo adopte désormais plusieurs formes : lavabo encastré, vasque ou lavabo de surface, encastré ou semi-encastré, rond, carré, rectangulaire, grand, petit, etc.
  • Le lavabo sur colonne ou autoportant est indiqué pour les espaces plus restreints. La tuyauterie peut être camouflée derrière la colonne ou le cache-siphon. D’autres modèles arborent fièrement la tuyauterie, conçue pour être plus esthétique que la plomberie traditionnelle, pour un coup d’œil vraiment moderne.
  • Le meuble-lavabo comprend un meuble, le lavabo et parfois la robinetterie. Son avantage : facile à installer, il offre du rangement. Il est offert selon différents styles, tant classiques que modernes.

Les lavabos sont offerts en porcelaine vitrifiée, en Corian, en verre, en inox, autant de matériaux qui sont relativement faciles à nettoyer et qui sont durables.

Les armoires et les tiroirs
À la salle de bain, l’humidité et les éclaboussures tachent rapidement les surfaces. Aussi, mieux vaut se tourner vers des matières qui s’entretiennent facilement et qui résistent à l’eau. Quand il s’agit d’armoires de salle de bain, les possibilités sont multiples :

  • Abordable, la mélamine figure parmi les matériaux les plus polyvalents. Elle se décline dans tous les styles, du plus classique au plus contemporain, peut arborer des moulures ou adopter un look minimaliste. Elle imite différentes essences de bois à la perfection. De plus, elle est facile à nettoyer.
  • Le PVC peut être moulé selon le style choisi et est offert dans toutes les couleurs et textures. Il est abordable et résiste bien à l’humidité.
  • Le verre illumine la pièce et permet d’exposer de beaux objets. Il est facile d’entretien et crée de beaux accents.

Multiplier les tiroirs : ils sont plus faciles à manipuler, accueillent autant d’effets; on peut voir leur contenu dès le premier coup d’œil.

Sélectionner des poignées et accessoires de quincaillerie de bonne qualité; ils rehaussent l’allure des armoires et des tiroirs. Certains systèmes de fermeture sont dotés de ralentisseurs, qui évitent les risques de se coincer les doigts… Un plus quand on a de jeunes enfants!

Les comptoirs
Finis, textures, couleurs, matériaux… Les comptoirs se déclinent à l’infini :

  • Le stratifié est offert en différentes teintes, textures et imite des matériaux nobles, comme la pierre, le béton ou le bois. Il peut être découpé selon différentes formes et dimensions. Il est abordable et facile à nettoyer.
  • Les matériaux de synthèse, comme le Corian, imitent différents matériaux et sont offerts dans un vaste choix de couleurs, de motifs et de finis. Ils résistent aux taches et ne s’altèrent pas sous l’effet du soleil. Ces matériaux permettent de mouler le lavabo à même le comptoir. Cette option facilite l’entretien puisqu’aucun joint n’est nécessaire pour fixer le lavabo au comptoir.
  • Les carreaux – céramique, pierre, porcelaine – sont les plus polyvalents; elles s’agencent selon des combinaisons infinies. On peut les harmoniser aux carreaux utilisés pour la douche, le plancher et le bain, et s’offrir une salle de bain digne d’un spa.


Le couvre-plancher
Dans une salle de bain, le couvre-plancher doit résister à l’eau et à l’humidité. Certains matériaux y sont particulièrement appropriés :

  • Polyvalente, la céramique résiste à tout : aux taches, aux chocs, à l’eau, à l’humidité. On peut créer des effets spectaculaires en l’agençant de façons différentes. Attention à ne pas choisir des carreaux au fini trop lisse qui, mouillé, deviendrait glissant et dangereux.
  • La pierre est particulièrement durable et élégante. Elle résiste aux taches si on lui applique un scellant. L’ardoise, le marbre, le granit confèrent beaucoup d’élégance.
  • Le vinyle et le linoléum arborent différents motifs, couleurs ou textures. Certains imitent à la perfection la céramique et le bois. Peu coûteux, ils sont faciles à installer, se taillent aisément et leur entretien est minime.
  • Le liège est disponible en différentes couleurs. Il est résistant à l’eau et à l’humidité dans la mesure où il a été bien scellé.


La robinetterie
Modèles, finis, options : les modèles de robinets, que ce soit pour la douche, le bain ou le lavabo, sont légion. Dans tous les cas, privilégier la qualité et la solidité. Leur fini peut être de laiton, de cuivre, d’inox, mais le plus populaire est le chrome. Aussi esthétique qu’utile, la robinetterie du bain, de la douche et du lavabo devrait s’harmoniser.

Dans la douche, les pommeaux offrent de multiples options, allant d’une variété de jets d’intensités différentes aux systèmes multi-jets. Certains pommeaux reproduisent l’eau de la pluie ou créer l’effet d’un sauna, d’autres sont fixes, amovibles.

Pour le bain, prévoir une douchette, utile pour se rincer les cheveux ou pour rincer la baignoire, surtout si elle est de grande dimension. Si vous avez choisi une baignoire autoportante, la robinetterie doit être installée au sol ou au mur.

Pour le lavabo, il existe des robinets destinés à être fixés sur le lavabo, sur le comptoir et d’autres conçus pour être installés au mur. Le nombre de manettes est fonction du modèle de lavabo.

Ventilation
Si votre maison n’est pas équipée d’un échangeur d’air, ajouter un ventilateur pour extraire l’humidité et assurer votre confort. Il en existe deux types : à pales et à turbine, le deuxième étant généralement plus efficace et moins bruyant. Vérifier pour sélectionner un appareil dont la capacité d’extraction est d’au moins 25 litres par seconde ou 50 pieds cubes par minute, selon les dimensions de la pièce.
 

RÉALISER LES TRAVAUX : LES PRINCIPALES ÉTAPES

Prêt à entreprendre les travaux? Par où commencer? Quelques étapes cruciales.

La plomberie et l’électricité
La plomberie est incontournable et figure en tête de liste pour la réalisation des travaux dans une salle de bain. À moins d’être un bricoleur averti, confier ces travaux à un professionnel qualifié qui les réalisera en moins de temps et selon les normes. De la même manière, laisser un électricien compétent installer les sorties électriques pour les luminaires, le ventilateur, le convecteur, etc.

Peinture et revêtement de sol

Profiter de l’absence de tous les appareils sanitaires, armoires, tiroirs et revêtement de plancher pour réaliser les travaux de peinture. Pas de découpage, pas d’obstacles, pas de surface à protéger. Poser ensuite la céramique murale, puis le couvre-plancher. Si vous avez choisi de construire une douche de céramique, c’est le moment. Ce sont des travaux qui sont à la portée de tous, y compris des bricoleurs débutants.

Les appareils sanitaires
Il est temps d’intégrer tous les appareils sanitaires: bain, douche, meuble-lavabo, toilette.

Les armoires et le comptoir
À moins d’avoir installé un meuble-lavabo, il reste à installer le module d’armoires et de tiroirs ainsi que le comptoir, le cas échéant. Si votre lavabo est encastrable, fixer au comptoir, puis déposer le comptoir sur le module d’armoires.
 

DÉCORER VOTRE NOUVELLE PIÈCE

Pour donner de l’ambiance à votre nouvelle pièce, offrez-vous un beau décor, un décor apaisant, une ambiance inspirante.

Rangement
Les tiroirs et les armoires peuvent être adaptés, centimètre par centimètre, à vos besoins et à ceux des membres de votre famille. Jetez un coup d’œil du côté des systèmes de rangement pour garder votre salle de bain à l’ordre. Supports coulissants, tablettes ajustables, compartiments divers sont autant d’accessoires qui décuplent les possibilités de rangement.

Choisissez également des barres à serviettes de bonne longueur et en quantité suffisante. Il existe aussi des supports à serviettes chauffants, pour qui veut s’offrir un maximum de confort.

Accessoires décoratifs
Côté accessoires, peu de choses suffisent : de beaux miroirs, quelques cadres inspirants, des serviettes bien douillettes, un joli tapis de bain. Évitez d’encombrer l’espace; les surfaces libres et nettes sont des plus reposantes.

Les fenêtres et les accessoires
Pour l’habillage de fenêtres, optez pour des stores ou des rideaux faciles à nettoyer. L’eau, l’humidité, le savon, les produits cosmétiques auront tôt fait de les salir. Ils doivent donc être lavables avec un chiffon humide ou à la machine.

Pour vous aider


SERVICES
D'INSTALLATION
FINANCEMENT
RONAVANTAGES
RONA Langdon Hardware Ltd. / Fort Erie

1238 Dominion Road, Fort Erie,
Ontario, L2A 1H7

Changer de magasin
Appelez votre magasin
(289) 320-8250