RONA Sauve's Home Centre Ltd / Belle River icon-arrow-down
  • icon-wishlist
  • icon-cart

Comment construire une fondation de remise solide et durable

Qu'elle soit préfabriquée ou construite à partir d'un plan original, la remise de jardin doit reposer sur une fondation solide. Voici comment choisir le type de fondation qui convient à votre terrain et comment la réaliser.
Niveau de difficulté: Intermédiaire
Durée: Projet week-end

Préparer le site

  • 1 - Délimiter le pourtour de la remise avec des piquets de bois et de la ficelle.
  • 2 - Niveler la ficelle avec un niveau de ligne.
  • 3 - Mesurer la distance entre les piquets de bois et s'assurer que les longueurs diagonales sont égales.
  • 4 - Excaver le sol à une profondeur de 4".
  • 5 - Couvrir la surface d'une toile géotextile.
  • 6 - Recouvrir avec 4" de gravier et compacter au moyen d'un appareil de compactage mécanique.

Fondation sur terre : pavés de béton

Avantages :
  • Simple et économique
  • Constitue la plancher de la remise
  • Idéale pour les sols robustes et de niveau

Désavantage :
  • Convient aux structures légères et dépourvues de plancher préassemblé.
  • 1 - Ajouter une couche uniforme de 1" de mélange sec de sable et de ciment (une dose de ciment pour huit doses de sable) par-dessus la couche de gravier qui a été étendue. Niveler.
  • 2 - Disposer les pavés de béton à l'intérieur du périmètre, en partant d'un coin. Laisser un espace de 1" entre les pavés.
  • 3 - Niveler et ajuster chaque pavé autant que nécessaire en utilisant une pièce de bois et un maillet en caoutchouc.

Conseil de pro

Sur un terrain en pente, il est possible d'utiliser une combinaison de blocs de béton, de pavés et de gravier pour niveler la fondation ou d'insérer une pièce de 4" x 4" dans le bloc pour hausser la structure.

Fondation sur terre : ossature de bois

Avantages :
  • Simple et rapide à installer
  • Idéale pour les sols robustes et de niveau
  • Permet de choisir ensuite le matériau du plancher
Désavantage :
  • Convient aux structures légères
  • Nécessite la construction d'un plancher
  • 1 - Couper des pièces de bois traité de 4" x 4" afin qu'elles correspondent aux dimensions de la remise.
  • 2 - Joindre les pièces par un assemblage à mi-bois, ou simplement empiler deux pièces de bois. Fixer les pièces ensemble à l'aide de pointes ou de tirefonds.
  • 3 - Mettre les pièces de bois d'équerre et niveler à l'aide de cales.
  • 4 - Remplir l'espace avec du gravier, des pavés de béton ou tout autre matériau.
  • 5 - Compacter.

Fondation sur terre : blocs de béton et pièces de bois

Avantages :
  • Facile à réaliser et simplifie la construction du plancher
  • Idéale pour les sols robustes et les petites structures
  • S'adapte aux sols légèrement en pente en insérant des 4" x 4" pour hausser la structure.
  • Convient lorsque le mouvement du sol causé par le gel est faible
Désavantage :
  • Peut s'affaisser si le sol est mal drainé
  • 1 - Disposer des blocs de béton dans chaque coin alignés avec les ficelles.
  • 2 - Ajouter des blocs de façon à créer trois rangées de trois blocs. Ajouter davantage de blocs pour une grande remise ou si de l'équipement lourd y sera rangé.
  • 3 - Vérifier l'équerre.
  • 4 - Disposer des solives de 2" x 6" sur chaque rangée de blocs de béton de façon à former un cadre.
  • 5 - Niveler chacun des blocs individuellement, puis tous les blocs entre eux. Si un bloc est trop haut, enlever un peu du matériau sur lequel il repose; s'il est trop bas, ajouter un peu de gravier.
  • 6 - Visser les solives pour fermer le cadre.
  • 7 - Vérifier le niveau et ajuster au besoin.

Conseil de pro

Un bardeau d'asphalte constitue un excellent dispositif de calage qui résiste très bien à l'humidité et aux changements de température.

Fondation permanente : piliers de béton et pièces de bois

Avantages :
  • Assise permanente qui résiste au gel
  • Idéale pour la plupart des sols et terrain en pente
  • Parfaite pour les zones soumises au gel et au dégel
  • Permet l'entreposage d'équipement lourd
Désavantage :
  • Nécessite la construction d'un plancher
  • Plus couteux et long à réaliser
  • Oblige à creuser sous la ligne de gel
  • 1 - Déterminer l'emplacement exact des piliers de béton de manière à ce que les bords extérieurs des pièces de bois de 4 » x 4 » soient alignés avec la ficelle. Comme pour la fondation sur terre avec blocs de béton, au moins huit piliers plus un au centre seront nécessaires. Donc, prévoir un minimum de 9 piliers.
  • 2 - Utiliser une bêche tarière pour creuser des trous de 10 » à 12 » de diamètre et d'environ 54 » de profondeur selon la région.
  • 3 - Tasser le fond de chaque trou et ajouter une couche de 6 » de pierre concassée de 0 à ¾ » pour le drainage.
  • 4 - Insérer un tube de coffrage en carton dans chaque trou et le couper de manière à ce qu'il dépasse de 6 » par rapport au niveau du sol.
  • 5 - Vérifier que les tubes sont bien de niveau les uns par rapport aux autres. Mesurer les longueurs diagonales pour s'assurer que la fondation a bien la forme appropriée.
  • 6 - Remblayer l'extérieur du tube.
  • 7 - Verser le béton dans les coffrages.
  • 8 - Insérer une tige d'acier dans chacun d'eux pour renforcer le pilier et réduire les dommages structuraux causés par le gel.
  • 9 - Insérer les tiges des étriers pour poutre au centre de chaque pilier en laissant 1 » de filetage au-dessus de la surface.
  • 10 - Niveler tous les étriers ou les boulons en J à la même hauteur.
  • 11 - Une fois que le ciment est sec, si un boulon en J a été utilisé, y fixer l'étrier de poteau en orientant les plaques latérales de manière à ce que la pièce de bois traité de 4 » x 4 » repose dessus.
  • 12 - Répéter ces étapes pour chaque pilier, afin de terminer la fondation.

Fondation permanente : dalle de béton

Avantages :
  • Idéale pour les structures plus larges installées sur un sol de niveau
  • Plancher solide pour entreposer de l'équipement lourd
Désavantage :
  • Susceptible de bouger ou de fissurer puisque soumis aux mouvements du sol causés par le gel et le dégel.
  • Plus couteux et difficile à réaliser.
  • 1 - Délimiter le pourtour de la remise avec des piquets de bois et de la ficelle.
  • 2 - Niveler la ficelle avec un niveau de ligne.
  • 3 - Mesurer la distance entre les piquets de bois et vérifier que les diagonales sont égales.
  • 4 - Excaver à une profondeur d'environ 15". Ne pas recouvrir d'une membrane géotextile ni de gravier.
  • 5 - Construire un coffrage solide et bien droit sur tout le périmètre avec du contreplaqué et des pièces de bois de 2" × 3".
  • 6 - Clouer une lisse de 2" × 4" directement sur le cadre au même niveau que la dalle de béton.
  • 7 - Compacter une couche de sable au fond du coffrage. Conserver un minimum de 10" de profondeur et 18" de largeur sur le périmètre intérieur. Réduire graduellement à 5" de profondeur au centre de la dalle. Utiliser du gravier pour drainer le terrain, au besoin.
  • 8 - Couvrir la surface d'une pellicule plastique.
  • 9 - Recouvrir la surface d'un treillis d'armature en acier pour renforcer le béton. Surélever du sol à l'aide de morceaux de béton ou de roches pour que le treillis d'armature se trouve au centre de la couche de béton. Une fois le béton coulé et sec, les tiges d'acier y seront noyées de manière permanente
  • 10 - Remplir la surface de béton.
  • 11 - Niveler la surface en glissant une planche droite de 2" × 4" par-dessus la couche de béton.
  • 12 - Lisser la dalle avec un aplanissoir à long manche.
  • 13 - Lisser le pourtour de la dalle avec un fer à bordure. Utiliser une truelle pour conférer un fini bien lisse à la dalle.
  • 14 - Pratiquer des joints sur la surface de béton à l'aide d'un fer à rainure pour prévenir le craquement.

Produits recommandés