Fort Erie RONA icon-arrow-down
  • icon-wishlist
  • icon-cart

Réaliser la fondation d'une terrasse

Pour profiter pleinement de l'été, l'ajout d'un espace de vie à l'extérieur devient incontournable. La construction d'une terrasse ou d'un patio, à un ou deux niveaux, repose sur une bonne planification, mais surtout sur une fondation solide et durable.

Il existe quatre types de fondations pour terrasse : à piliers de béton avec semelles; à piliers de béton sans semelles; à blocs de soutien en béton; à pieux ou vis de fondation. Pour des raisons de stabilité, nous recommandons de construire une fondation avec semelles. Il suffit d'un week-end pour réaliser une fondation solide, prête à soutenir une terrasse.
Fondation à piliers de béton avec semelles : la plus stable, mais la moins utilisée.
1

Piliers de béton avec semelles

Avantages :
  • Assise permanente qui résiste au gel
  • Convient à la plupart des sols et terrains en pente
  • Très grande stabilité
  • Idéale pour les grandes terrasses
Désavantages :
  • Coûts élevés
  • Très long à réaliser
  • Oblige à creuser sous la ligne de gel
  • 1.1 - Excaver l'intérieur du périmètre jusqu'à une profondeur de 4".
  • 1.2 - Calculer le poids de la terrasse afin de déterminer le nombre de piliers nécessaires. Si vous avez vous-mêmes conçu votre plan, se renseigner auprès d'un spécialiste.
  • 1.3 - Indiquer l'emplacement des piliers. Si la terrasse est construite en même temps que la maison, excaver les deux fondations du même coup.
  • 1.4 - Creuser des trous d'une profondeur de 54" suffisamment larges pour les coffrages de 24".
  • 1.5 - Fabriquer des coffrages carrés de 24" de large avec des 2" × 8" et les placer au fond des trous.
  • 1.6 - Insérer une tige d'armature en diagonale, puis un treillis d'armature.
  • 1.7 - Placer une tige d'armature pliée en L au centre du coffrage. Insérer la partie la plus courte sous la tige d'armature déjà placée dans le coffrage. Cette tige en L servira de lien entre la semelle et le pilier.
  • 1.8 - Tenir la tige en L bien droite et verser le béton. Laisser durcir le béton selon les recommandations du fabricant.
  • 1.9 - Une fois le béton bien durci, placer des tubes de coffrage au centre des semelles et les étayer au moyen de pièces de bois.
  • 1.10 - Vérifier que les tubes sont bien de niveau les uns par rapport aux autres. Mesurer les longueurs diagonales pour s'assurer que la fondation a bien la forme appropriée.
  • 1.11 - Remblayer les semelles.
  • 1.12 - Verser le béton dans les coffrages.
  • 1.13 - Insérer les tiges des étriers pour poutre au centre de chaque pilier en laissant 1" de filetage au-dessus de la surface.
  • 1.14 - Niveler tous les étriers.
  • 1.15 - Façonner une pente à la surface du béton afin de réduire les risques d'infiltration d'eau dans le béton.
  • 1.16 - Répéter ces étapes pour chaque pilier, afin de terminer la fondation.

Conseils de pro

Calculer la quantité de béton requise pour déterminer s'il est plus avantageux de se procurer des sacs de mélange à béton ou un mélange prêt à l'emploi et livré par camion.

Les semelles doivent toujours être installées sous le seuil de gel, ou conformément aux normes en vigueur dans la région où sera érigée la terrasse.

Vérifier la réglementation municipale régissant la distance minimale des semelles par rapport à la limite de propriété.
Fondation la plus courante : piliers de béton sans semelles.
2

Piliers de béton sans semelles

Avantages :
  • Assise permanente qui résiste au gel
  • Convient à la plupart des sols et terrains en pente
  • Parfaite pour les zones soumises au gel et au dégel
  • Idéale pour les grandes terrasses
Désavantages :
  • Coûteux et long à réaliser
  • Oblige à creuser sous la ligne de gel
  • 2.1 - Excaver l'intérieur du périmètre jusqu'à une profondeur de 4".
  • 2.2 - Déterminer l'emplacement exact des piliers de béton de manière à ce que les bords extérieurs des pièces de bois de 4" x 4" soient alignés avec la corde de ligne traçant le périmètre de la terrasse.
  • 2.3 - Utiliser une bêche tarière pour creuser des trous de 10" à 12" de diamètre et d'environ 54" de profondeur selon la région.
  • 2.4 - Tasser le fond de chaque trou et ajouter une couche de 6" de pierre concassée 0 à ¾" pour le drainage.
  • 2.5 - Insérer un tube de coffrage en carton dans chaque trou et le couper de manière à ce qu'il dépasse de 6" par rapport au niveau du sol.
  • 2.6 - Maintenir en place en vissant des supports en bois.
  • 2.7 - Vérifier que les tubes sont bien de niveau les uns par rapport aux autres. Mesurer les longueurs diagonales pour s'assurer que la fondation a bien la forme appropriée.
  • 2.8 - Remblayer l'extérieur du tube.
  • 2.9 - Verser le béton dans les coffrages.
  • 2.10 - Insérer une tige d'acier dans chacun d'eux pour renforcer le pilier et réduire les dommages structuraux causés par le gel.
  • 2.11 - Insérer les tiges des étriers pour poutre au centre de chaque pilier en laissant 1" de filetage au-dessus de la surface.
  • 2.12 - Niveler tous les étriers ou les boulons en J à la même hauteur.
  • 2.13 - Façonner une pente à la surface du béton afin de réduire les risques d'infiltration d'eau dans le béton.
  • 2.14 - Une fois que le ciment est sec, si un boulon en J a été utilisé, y fixer l'étrier de poteau en orientant les plaques latérales de manière à ce que la pièce de bois traité de 4" x 4" repose dessus.
  • 2.15 - Répéter ces étapes pour chaque pilier afin de terminer la fondation.
Fondation de terrasse sur blocs de soutien en béton, communément appelés Deck-block
3

Blocs de soutien en béton

Avantages :
  • Facile à réaliser pour les terrasses au sol
  • Idéale pour les sols robustes et les petites structures
  • S'adapte aux sols légèrement en pente en insérant des 4" x 4" pour hausser la structure.
  • Convient lorsque le mouvement du sol causé par le gel est faible
Désavantages :
  • Peut s'affaisser si le sol est mal drainé
  • Influencé par les cycles de gel et dégel – réajustement nécessaire au printemps
  • Non recommandée pour une terrasse à ancrer à la maison
  • 3.1 - Excaver l'intérieur du périmètre de la terrasse jusqu'à une profondeur de 4".
  • 3.2 - Marquer l'emplacement des blocs de béton, puis creuser des trous carrés de 12" de profondeur et de 24" de largeur.
  • 3.3 - Remplir avec du gravier de ¾", en 3 couches successives de 4".
  • 3.4 - Compacter chaque couche à l'aide d'une plaque vibrante ou d'un compacteur mécanique.
  • 3.5 - Étendre une membrane géotextile sur toute la surface excavée.
  • 3.6 - Placer les blocs de béton.
  • 3.7 - Niveler chacun des blocs individuellement, puis tous les blocs entre eux. Si un bloc est trop haut, enlever un peu du matériau sur lequel il repose; s'il est trop bas, ajouter un peu de gravier.
  • 3.8 - Remblayer tout le périmètre avec du gravier de ¾".

Besoin d'un coup de main avec différentes unités de mesure?

Utilisez notre convertisseur
Convertisseur
Réalisation d'une fondation de terrasse sur pieux vissés.
4

Poteaux avec pieux vissés

Avantages :
  • S'installe profondément dans le sol sous la ligne de gel
  • Simple à installer avec le bon équipement
  • Résiste à la corrosion
  • Convient à tous les types de sol, sauf ceux excessivement rocheux
Désavantages
  • Doit habituellement être faite par des professionnels, car nécessite de l'équipement spécialisé
  • 4.1 - Déterminer l'emplacement des pieux.
  • 4.2 - À l'aide d'un équipement hydraulique, visser les vrilles d'ancrage dans le sol.
  • 4.3 - Vérifier régulièrement que le pieu s'enfonce à la verticale, de niveau, et bien aligné avec le tracé de la terrasse.
  • 4.4 - Réaligner la vrille si elle prend une courbure non désirée.
  • 4.5 - Compacter le sol à la base.
  • 4.6 - Fixer le poteau au pieu.
  • 4.7 - Répéter pour tous les piliers de la terrasse. Toujours vérifier la distance et l'équerre avant d'enfoncer le pieu suivant.

Produits recommandés