• icon-wishlist
  • icon-cart
Partager
Personne en train de faire des semis

Mis à jour le 17 février 2023

projet à faire soi-même

Comment réussir ses semis à coup sûr en quelques étapes simples

Il n’y a pas grand-chose de plus gratifiant que de voir pousser ses propres semis et de récolter le fruit (ou les légumes) de son travail. Voici les étapes pour réussir vos semis à tous coups, de la plantation à la transplantation. À vos truelles!

Niveau de difficulté : Facile
Durée : 2 mois
Avant de commencer
Il est possible de semer vos graines dans à peu près n’importe quel contenant stérilisé. L’important, c’est que l’eau puisse s’évacuer de ce dernier.

Il existe plusieurs contenants fabriqués spécialement pour les semis, comme :
  • les caissettes de pastilles de tourbe, que nous recommandons pour les petites graines; et
  • les pots pour plantation biodégradables, qui sont parfaits pour les semences plus grosses (comme les citrouilles) ou les plants aux racines fragiles (comme les concombres), puisqu’on peut les planter dans le sol avec le semis.
Matériel pour faire ses semis

1
Planifier les semis

De quels types et quelle quantité de contenants, de terreaux et de semis aurez-vous besoin? De combien d’espace et d’ensoleillement disposez-vous? Quels sont vos besoins en fruits et légumes? À quel moment devez-vous semer tel ou tel semis?

Avant de vous salir les mains, commencez par sortir votre calepin et un crayon, puis répondez à ces questions.
Personne versant de la terre dans un plateau à semisGros plan d’une main tassant de la terrePersonne arrosant un plateau à semis

2
Remplir les pots de terre à semis

  • 2.1Si vous voulez récupérer du vieux terreau, mettez-le 30 minutes au four à 100 °C pour le stériliser.
  • 2.2Mettre de la terre à semis dans les pots.
  • 2.3Tasser un peu, mais pas trop, la terre pour que les graines adhèrent bien.
  • 2.4Bien arroser.
  • 2.5S’assurer que le drainage de l’eau se fait convenablement.
icon-bulb

Conseil de pro

Optez pour un terreau à semis auquel vous aurez ajouté un tiers de vermiculite.

Personne enfonçant un crayon dans la terrePersonne semant des grainsGros plan de graines dans de la terreÉtiquettes à semis

3
Planter les graines

  • 3.1Utiliser un crayon pour creuser un petit trou au centre de l’alvéole.
  • 3.2Mettre une graine (ou plusieurs, pour avoir une meilleure germination) au centre de chaque trou. Semer les graines à une profondeur 4 fois plus grande que leur diamètre. Pour ce qui est des toutes petites graines, comme celles de carotte, il faut les couvrir uniquement d’une fine couche de terre.
  • 3.3Suivre les recommandations sur l’emballage des graines ou consulter notre calendrier de semis pour planter vos semences au bon moment et avec le bon espacement entre chacune.
  • 3.4Identifier les semis avec des étiquettes pour plantes ou des petits bâtons de bois.
icon-bulb

Conseil de pro

S’il vous reste des graines, conservez-les au réfrigérateur ou au congélateur. Si vous optez pour la congélation, décongelez-les 24 heures avant la plantation.

Personne ajoutant un tapis chauffant sous une mini serrePersonne mettant le couvercle sur une mini serre

4
Favoriser la germination

  • 4.1Placer le couvercle de la serre sur le plateau pour conserver l’humidité. Pour des résultats optimaux, utiliser un tapis chauffant.
  • 4.2Une fois que les plantules ont produit deux feuilles, retirer le couvercle et exposer les semis à la lumière directe du soleil. Il est aussi possible d’utiliser des lumières de croissance.
  • 4.3Attendre que les plantules présentent 2 vraies feuilles avant de repiquer.

Régler les problèmes courants avec les semis

Même si vous avez tout le monde matériel et avez parti vos semis avec soin, vous pourriez remarquer quelques problèmes courants, comme une germination faible, des semis longs et faibles, des semis pincés à la base et la présence de moisissures. Consultez notre article 9 problèmes courants avec les semis et comment les régler pour en savoir plus.
Personne remplissant des pots de terre

5
Repiquer les plants

  • 5.1Arroser les plants et attendre 1 heure.
  • 5.2Remplir les contenants individuels de terreau et de vermiculite.
  • 5.3Séparer délicatement les plants en faisant attention de ne pas abîmer les racines ou les tiges.
  • 5.4Faire un trou dans la terre des contenants individuels et planter les racines de la plante jusqu’au collet.
  • 5.5Tasser la terre, mais pas trop, autour de la plante et arroser.
  • 5.6Placer la plante à l’intérieur, à l’ombre, le temps qu’elle reprenne ses forces.
icon-bulb

Conseil de pro

Plantez non seulement les racines, mais aussi une partie de la tige des plantules de tomates dans la terre. Ces dernières deviendront plus fortes, plus vite.

Personne transplantant un piment au jardin

6
Transplanter les plants dans le jardin

  • 6.1Avant de transplanter les plantules dans le jardin, il faut les laisser s’endurcir. La transition se fait sur 15 jours.
  • 6.2Mettre les plantules à l’extérieur pendant 1-2 heures à l’ombre le jour.
  • 6.3Répéter quelques jours en les rentrant de plus en plus tard.
  • 6.4Puis, les laisser dehors toute la journée, au soleil modéré, quand il n’y a plus de risque de gel.
  • 6.5Finalement, les planter dans le jardin en respectant le bon espacement entre les rangées et les plantules.

Mise en garde

Ces tutoriels sont fournis à titre d’information uniquement. Les tutoriels de RONA donnent des indications générales pour simplifier certains travaux à la maison. Étant donné que les outils, les produits, les matériaux, les techniques, les codes de construction et les règlements locaux évoluent constamment, RONA inc. n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude des renseignements contenus dans les présentes et ne peut être tenue responsable des omissions, des erreurs et/ou du résultat de tout projet. RONA inc. ne fait pas de représentation quant à la faisabilité du projet et le client assume tous les risques découlant de la réalisation des projets. Le client est responsable de respecter l’ensemble des lois, des règles, des règlements et des codes applicables au projet. Le client doit toujours suivre les consignes de sécurité appropriées et faire preuve de prudence lors de la réalisation de tout projet. En cas de doute concernant un élément d’un projet, le client devrait consulter un professionnel agréé.