• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails
Détails

Comment réussir ses semis à coup sûr en quelques étapes simples

Il n’y a pas grand-chose de plus gratifiant que de voir pousser ses propres semis et de récolter le fruit (ou les légumes) de son travail. Voici les étapes pour réussir vos semis à tous coups, de la plantation à la transplantation. À vos truelles!
Niveau de difficulté: Facile
Durée: 2 mois
Il est possible de semer vos graines dans à peu près n’importe quel contenant stérilisé. L’important, c’est que l’eau puisse s’évacuer de ce dernier. Il existe plusieurs contenants fabriqués explicitement pour les semis comme les caissettes de pastilles de tourbe, que nous recommandons pour les petites graines, et les pots pour plantation biodégradables, qui eux sont parfaits pour les semences plus grosses comme les citrouilles ou les plants aux racines fragiles, comme les concombres, puisqu’on peut les planter dans le sol avec le semis.
1

Planifier les semis

Quels types et quantité de contenants, de terreaux et de semis aurez-vous besoin? Combien d’espace, d’ensoleillement disposez-vous? Quels sont vos besoins en fruits et légumes? A quel moment devez-vous semer tel ou tel semis? Avant de vous salir les mains, commencez par sortir votre calepin et un crayon et répondez à ces questions.
2

Remplir les pots de terre

  • 2.1 - Mettre la terre dans les pots.
  • 2.2 - Tasser un peu, mais pas trop, la terre pour que les graines adhèrent bien.
  • 2.3 - Si vous voulez récupérer du vieux terreau, mettez le 30 minutes au four à 100°C pour le stériliser.

Conseil de pro

Optez pour un terreau à semis auquel vous aurez ajouté un tier de vermiculite.
3

Planter les graines

  • 3.1 - Semer les graines à une profondeur 4 fois plus grande que leur diamètre. Pour ce qui est des toutes petites graines, comme celles de carotte, il faut les couvrir uniquement d’une fine couche de terre.
  • 3.2 - Suivre les recommandations sur l’emballage des graines ou notre calendrier de semis pour les planter au bon moment et avec le bon espacement entre chacune.
  • 3.3 - Identifier les semis avec des petits bâtons de bois.

Conseil de pro

S’il vous reste des graines, conservez-les au réfrigérateur ou au congélateur. Si vous optez pour la congélation, décongelez-les 24 heures avant la plantation.
4

Favoriser la germination

  • 4.1 - Arroser les graines sans les détremper; un vaporisateur est parfait pour ce travail.
  • 4.2 - S’assurer que le drainage de l’eau se fait convenablement.
  • 4.3 - Exposer les semis à la lumière directe du soleil.

Conseil de pro

Couvrez les semis avec du papier journal pour maintenir l'humidité.
5

Repiquer les plants

  • 5.1 - Arroser les plants et attendre une heure
  • 5.2 - Remplir les contenants individuels de terreau et de vermiculite.
  • 5.3 - Séparer délicatement les plants en faisant attention de ne pas abimer les racines.
  • 5.4 - Faire un trou dans la terre des contenants individuels et planter les racines de la plante jusqu'au collet.
  • 5.5 - Tasser la terre, mais pas trop, autour de la plante et arroser.
  • 5.6 - Placer la plante à l’intérieur, à l’ombre, le temps qu’elle reprenne ses forces.

Conseil de pro

Plantez non seulement les racines, mais aussi une partie de la tige des plans de tomates dans la terre que ceux-ci deviennent plus fort, plus vite.
6

Transplanter les plants dans le jardin

Avant de planter les plantules au jardin, il faut les laisser s’endurcir. La transition se fait sur 15 jours.
  • 6.1 - Commencer en mettant les plantes à l’extérieur, une heure ou deux à l’ombre, le jour.
  • 6.2 - Répéter quelques jours en les rentrant de plus en plus tard
  • 6.3 - Puis, les laisser dehors toute la journée, au soleil modéré, quand il n’y a plus de risque de gel.
  • 6.4 - Finalement, les planter dans le jardin en respectant le bon espacement entre les rangées et les caïeux.

Produits recommandés