• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails
Détails
Détails

Terminologie et normes relatives aux escaliers d'intérieur

Que vous installiez vous-même des escaliers et des rampes ou que vous engagiez des professionnels, une bonne connaissance de la terminologie relative aux pièces d’escaliers vous permettra de choisir le bon modèle et les bons matériaux.

Modèles d'escaliers

Il existe deux grandes catégories d'escaliers: ouverts et fermés.

Un escalier fermé est un escalier avec des marches et des contremarches, tandis qu'un modèle ouvert ne possède que des marches. Certains experts définissent également un escalier ouvert comme un escalier avec un unique mur sur le côté, tandis que des murs ou des rampes entourent les deux côtés d’un escalier fermé. Les deux types d'escaliers peuvent être droits ou à plate-forme. Un escalier droit va directement d'un étage à l'autre et n'est pas conçu en virages ou paliers. Les escaliers à plate-forme possèdent des paliers servant de ponts entre les sections lors de changements de direction.


Un escalier en forme de L possède un virage et un unique palier, tandis que les escaliers en forme de U possèdent deux virages et un palier. Un escalier double L est pourvu de deux virages et de deux paliers. Bien que ces modèles aient des sections droites, il existe également des escaliers en courbes. Le plus connu d'entre eux est l'escalier en colimaçon qui s'enroule sur lui-même.

Terminologie et caractéristiques des escaliers

  1. Contre-marche: C'est la section verticale entre deux marches sur un escalier. La hauteur varie de 5 à 8", la majorité variant entre 7" et 7,5".
  2. Marche: Il s'agit de la section horizontale de chaque étape d'un escalier. Les utilisateurs marchent sur cette partie. Plus simplement, un escalier est une série de marches et de contremarches. La largeur de chaque marche et la hauteur de chaque contremarche sont les principales dimensions de l'escalier et déterminent le nombre d'étapes de l'escalier.
  3. Nez: Dans de nombreux types d'escaliers, la bande de marches chevauche l'extrémité de la contremarche. Ce chevauchement ou saillie est le nez.
  4. Giron
    Par giron, on fait allusion à la profondeur de la marche, moins son nez. Le giron doit varier entre 8 ¼" et 14". La plupart des escaliers ont un giron variant entre 9 ¾" et 10 ½". 

    Le giron se calcule en divisant la longueur totale de l'escalier par le nombre de marches. Un autre moyen de déterminer la dimension du giron consiste à calculer l'espace entre deux contremarches.
  1. Hauteur de l’escalier : Il s'agit de l'espace vertical entre n'importe quelle marche d'un escalier et le plafond suspendu ou tout autre surface fermée au-dessus. La hauteur autorisée varie en fonction des codes locaux du bâtiment. En règle générale, l’escalier principal devrait avoir une hauteur de 6" à 8".
  2. Limon: Cette planche est située de part et d'autre d'un escalier et sert de support aux contremarches et aux marches. Les escaliers ouverts possèdent des limons coupés. Les limons fermés ressemblent à des poutres de soutien. La longueur et la largeur des limons sont également des dimensions importantes à prendre en compte.
  3. Rampes: Également appelé garde-corps, il s'agit de longs morceaux de bois ou de métal inclinés qui courent le long d'un escalier. Ils sont utilisés pour aider les utilisateurs à monter et descendre.
  4. Écoinçon: C'est la terminologie de l'escalier pour désigner l'enceinte triangulaire sous un escalier. Les propriétaires peuvent utiliser cet espace comme un placard de rangement.
  1. Main courante : La main courante est l'élément qui longe la ligne de volée et qu'on saisit afin de conserver son équilibre lorsqu'on monte ou descend l'escalier. Elle est couramment appelée « rampe ». Son emplacement est à un minimum de 36" au-dessus du nez de la marche. Quant à l'espace entre le mur et la main courante, il se limite à 1 5/8".

    Une main courante est requise pour tous les escaliers qui comptent trois contremarches et plus et dont la largeur n'excède pas 43". Si l'escalier a une largeur supérieure, on installe des mains courantes des deux côtés de l'escalier. 

    Dans le cas d'un escalier encloisonné (entre deux murs), la main courante se dépose sur des supports muraux. Par contre, si l'escalier compte un ou deux côtés ouverts, la main courante devient alors la partie supérieure du ou des garde-corps. 
  1. Le garde-corps 
    Le garde-corps prend place le long des côtés ouverts de l'escalier afin de prévenir les chutes. Sa hauteur minimale doit être de 35" autour des ouvertures et au-dessus des marches. L'espacement entre les barreaux ne doit pas excéder 4". 

Dimensions des escaliers et calculs des marches et contremarche

Le calcul du rapport marche-contremarche est essentiel lors de la conception et de la construction d'un escalier. La règle générale veut que la somme de deux contremarches et d’une marche soit égale à 24 "- 25". Par conséquent, un escalier avec des contremarches de 6½ "nécessite des marches de 12", tandis qu'un escalier avec des contremarches de 7¼ " devrait avoir des marches de 10½". Cette relation est valable pour les dimensions d'escaliers droits en forme de L et de U.

Pour calculer le nombre de contremarches dans un escalier, divisez la hauteur de l'escalier (distance entre le sol du bas de l'escalier au plafond ou la surface dure au-dessus de l'escalier) par la hauteur de la contremarche. Par exemple, un escalier de 105" de hauteur peut contenir des contremarches de 15 x 7". Lorsque vous utilisez des dimensions d'escalier en forme de U ou de L, tenez compte des paliers en soustrayant une ou plusieurs contremarches.

La profondeur et la largeur de la marche sont également les principales dimensions de l'escalier à noter. Calculez la profondeur de la marche en divisant la longueur totale de l'escalier (distance horizontale entre le pied de l'escalier et le prochain palier) par le nombre d'étapes. Un escalier doit être suffisamment large pour permettre à deux personnes de passer aisément et déplacer facilement des meubles. La recommandation standard est une largeur minimale de 3'. Vous devriez également utiliser ces dimensions et ces calculs pour apprendre à installer des limons d'escalier à l'intérieur.

Conseil de pro

Lorsque vous mesurez un escalier, veillez à prendre en compte l'épaisseur de la marche d'escalier dans votre calcul. La largeur habituelle est de 1".

Codes du bâtiment pour les escaliers

La plupart des codes de constructions résidentielles s'appuient sur les normes élaborées par "l'International Code Council" (ICC) et le "International Building Code" (IBC). Ces organismes fournissent des dimensions d'escalier spécifiques afin d'assurer la sécurité des bâtiments pour tout utilisateur. Voici certaines de ces règles:

  • Les escaliers doivent avoir une largeur minimale de 36" et une hauteur minimale de 6’ 8".
  • Les contremarches doivent avoir une hauteur maximale de 7 ¾ "et les contremarches ouvertes doivent avoir une hauteur de 4" ou moins.
  • Chaque marche dans un escalier doit avoir une profondeur minimale de 10". La marche des escaliers en courbes ne doit pas avoir une profondeur inférieure à 6".
  • Les escaliers résidentiels doivent avoir des nez dont la longueur est comprise entre 1 ¼" et ¾, avec une différence entre les nez les plus longs et les plus courts étant inférieure à 3/8".
  • Les escaliers résidentiels à quatre contremarches ou plus ont besoin de garde-corps pour plus de sécurité. Les mains courantes doivent être entre 34" et 38" au-dessus des escaliers. Elles doivent être éloignées d’au moins 1 ½" du mur pour pouvoir être saisies facilement. Les garde-corps doivent également être éloignés du mur à une distance maximale de 4 ½" afin de ne pas rendre les escaliers trop étroits.
  • Les espaces entre les panneaux doivent être inférieurs à 4" afin d'éviter que les enfants passent entre les ouvertures.

Matériaux de construction d'escaliers

Les trois facteurs clés à considérer lors de l’achat de matériaux de construction d’un escalier sont la durabilité, la sécurité et l’esthétique. Les matériaux sélectionnés vous aideront aussi à choisir la perceuse qui vous correspond le mieux ainsi qu'à votre projet. Les matériaux les plus couramment utilisés pour différents types d'escaliers sont le bois, la pierre naturelle, le béton, le métal, l'acier et le verre.

Bois

La plus abordable des options, le bois est léger, facile à travailler et convient aux escaliers en courbes et droits. Il est également chaleureux, accueillant et se décline en différentes tonalités et densités. Le chêne est un bois franc, très dense qui vieillit gracieusement, tandis que le hêtre, le frêne et l’érable illuminent les maisons de leurs tons plus clairs. Lors de la construction, pensez à appliquer du mastic. Essayez un vernis à boiserie pour changer l'apparence de votre escalier. L'utilisation de bois pour un escalier présente l'inconvénient inévitable de craquer.

Pierre naturelle

Les types d'escaliers en pierre naturelle, tels que le marbre, reflètent un aspect élégant et naturel qui s'harmonise avec les décors luxueux. La pierre est très solide, mais nécessite une couche protectrice de scellant. C’est une option coûteuse, compliquée à utiliser pour les escaliers en courbes et l'installation demande de la patience et de l'énergie.

Béton

Alternative moins onéreuse par rapport à la pierre naturelle, le béton est également très résistant. Il est plus facile à entretenir et peut ressembler à la pierre avec le bon traitement et la bonne coloration. Tout comme la pierre, la construction d'escaliers en béton demande beaucoup de temps et d'efforts.

Métal

Les métaux sont des matériaux solides et plus légers que le bois. Souvent associés au bois et au verre, ils sont plus faciles à façonner et couramment utilisés pour les escaliers en colimaçon. L'aluminium est un métal apprécié pour les escaliers. Il est inoxydable, léger, solide et malléable. Comme d’autres métaux, il convient aux décors modernes et industriels.

Acier

Convient également aux escaliers en courbes. Cet alliage est plus résistant que les métaux les plus couramment utilisés et est disponible dans une large gamme de formes et de couleurs. Cependant, l'acier n'est pas inoxydable et nécessite un traitement spécial, comme une peinture antirouille, pour conserver son aspect et son intégrité. L'acier inoxydable est un matériau résistant à la rouille qui ne ternit pas aisément. Il nécessite tout de même un entretien régulier pour rester immaculé.

Verre

Les types d'escaliers construits en verre sont très élégants, en particulier lorsqu'ils sont combinés avec un éclairage adapté. La surface transparente du matériau permet aux cages d'escalier de paraître plus spacieuses. Lorsqu'il est utilisé uniquement pour les garde-corps, il s'associe souvent à d’autres matériaux. Il existe cependant des escaliers entièrement en verre. Les tâches, les bavures et les égratignures se nettoient facilement sur le verre. C’est un matériau coûteux à utiliser pour un escalier.

Options de couvre-plancher d'escalier

En rassemblant les matériaux, les accessoires et la quincaillerie pour construire un escalier droit ou courbé, envisagez le type de plancher à installer. Le bon revêtement de couvre-plancher doit être durable et facile à entretenir. Voici les avantages et inconvénients des options de couvre-plancher couramment utilisés pour différents types d'escaliers: