• icon-wishlist
  • icon-cart

Entretien écologique des annuelles en pleine terre

Elles embellissent les plates-bandes, mettent en valeur les vivaces et protègent les légumes contre les insectes nuisibles : les annuelles sont des essentiels de tout jardin!

Faciles à cultiver, la plupart des annuelles fleuriront abondamment pendant le printemps, l’été, et souvent même une bonne partie de l’automne. Offertes dans une grande variété de couleurs, formes et tailles, elles présentent mille et une possibilités pour embellir votre jardin. Découvrez comment choisir vos annuelles et bien les entretenir.

Les qualités exceptionnelles des annuelles

Les annuelles possèdent de nombreuses qualités qui en font un excellent choix pour votre propriété.
  • Leur floraison précoce produit un effet immédiat dans le jardin.
  • Leur floraison abondante et continue vous assure des plates-bandes colorées pendant toute la saison.
  • Leur très grande variété permet de jouer avec les couleurs et les aménagements chaque année à peu de frais.
  • Elles exigent très peu d’entretien et ne sont pas envahissantes.

L’utilisation des annuelles au jardin

Peu importe le style ou l’aménagement de votre jardin, vous pouvez utiliser des annuelles, seules ou en groupes, dans différents buts :
  • Produire des effets spectaculaires en sélectionnant des plants de différentes formes et hauteurs pour créer des massifs;
  • Attirer l’attention sur certaines zones du jardin;
  • Combler les espaces vides dans un nouveau jardin de vivaces;
  • Offrir une floraison continue entre les périodes de floraison des vivaces et des arbustes ornementaux;
  • Créer de magnifiques jardinières, bacs à fleurs et paniers suspendus;
  • Créer l’effet d’une plate-bande en regroupant des annuelles dans des contenants autour de la piscine ou du spa;
  • Embellir le potager tout en contribuant à protéger les légumes des insectes nuisibles.
Afin de créer un effet visuel percutant et un look plus harmonieux, essayez de limiter le nombre de couleurs dans les plates-bandes.

Le bon choix d’annuelles

Il est important de choisir des annuelles de bonne qualité, afin qu’elles puissent récupérer rapidement après la plantation et continuer à bien croître.
Lorsque vous choisissez des annuelles, assurez-vous que :
  • Les plants sont vigoureux, compacts et bien ramifiés;
  • Le feuillage soit vert et exempt de taches, insectes ou signes de maladie;
  • Le système racinaire soit bien établi;
  • Les plants n’aient que quelques fleurs ouvertes, ou aucune. Ils seront ainsi en mesure de récupérer rapidement après la mise en terre.
Vous pouvez démarrer vos annuelles à partir de semences ou les acheter en caissettes ou en multicellules dans un centre de jardinage. Vous pouvez également vous procurer des produits finis, comme des jardinières ou des bacs pour le patio afin de décorer un balcon, un patio ou un petit espace extérieur.

Les conseils pour planter des annuelles

Il est essentiel de bien planter les annuelles afin qu’elles puissent croître fortes et en bonne santé. Voici quelques conseils importants pour réussir la plantation de vos annuelles.

Préparation du sol de la plate-bande

Les annuelles ont normalement besoin d’un sol fertile, meuble et bien drainé. Préparez le sol lorsqu’il est dégelé et suffisamment asséché pour être travaillé.
  • Retournez la terre sur une profondeur de 45 à 60 cm, à l’aide d’une fourche à bêcher ou d’un rotoculteur afin de l’ameublir. Pendant cette manœuvre, enlevez les mauvaises herbes.
  • Étendez et incorporez de 5 à 7 cm de matière organique tels que compost, tourbe ou fumier. Vous pouvez également utiliser un terreau de bonne qualité conçu spécialement pour les annuelles et les vivaces. Ces terreaux contiennent généralement du compost, de la mousse de tourbe et de la perlite.
  • Un supplément de farine d’algue de la Gaspésie ou de farine d’os est excellent pour stimuler la croissance des racines.
  • Un engrais naturel à libération lente contenant de la luzerne ou de la farine de crustacés peut être incorporé au sol afin d’en améliorer la qualité et de fournir aux plants les nutriments nécessaires tout au long de la saison. Vous pouvez aussi utiliser un engrais à libération lente de type 4-8-4 pour assurer obtenir des plants vigoureux qui fleuriront de manière continue.

Étapes pour la plantation des annuelles dans une plate-bande

  • 1 - Arrosez les annuelles au moins une heure avant de les planter.
  • 2 - Enlevez toutes les fleurs, de même que les feuilles jaunes ou endommagées afin de favoriser la croissance des racines.
  • 3 - Pincez les extrémités des plants qui sont trop hauts pour favoriser la ramification et l’enracinement.
  • 4 - Avec un couteau bien aiguisé, coupez à travers les racines pour séparer les plants dans la caissette.
  • 5 - Retirez les plants en pot ou en multicellules en les retournant et en prenant soin de ne pas déranger les racines.
  • 6 - Coupez un tiers des racines enroulées et démêlez-les délicatement avant de planter.
  • 7 - Plantez les annuelles en suivant les instructions d’espacement indiquées sur l’étiquette. Généralement, il est recommandé de laisser un espace de 10 à 20 cm entre les plants.
  • 8 - Pour un effet plus naturel, évitez de planter les annuelles en ligne droite dans la plate-bande.
  • 9 - À l’aide d’une truelle à jardin, creusez un trou légèrement plus gros que la motte de racines.
  • 10 - Placez délicatement les plants dans les trous, en veillant à ce que le haut de la motte soit à égalité du sol.
  • 11 - Arrosez abondamment après la plantation et ensuite régulièrement, jusqu’à ce que les plants aient entièrement récupéré.

L’entretien requis

Pour garder vos annuelles belles et en santé, un entretien sera requis tout au long de la saison. Voici les principales tâches d’entretien à effectuer régulièrement.

Fertilisation

Les besoins en fertilisation des annuelles varient selon les espèces. Certaines annuelles préfèrent en fait un sol pauvre; dans un sol riche, des plantes comme les alysses odorantes, les capucines, les cosmos et les gazanias produiront un magnifique feuillage, mais très peu de fleurs. De telles annuelles ne doivent donc être fertilisées qu’au moment de les planter. C’est pourquoi il est important de connaître les besoins de chaque type d’annuelles et de les inspecter régulièrement pendant la saison de croissance, afin d’ajuster leur fertilisation au besoin.

Un traitement au printemps et un autre en été suffisent généralement pour les plantes qui ont besoin d’une terre fertilisée. Ces apports en nutriments permettent aux plantes les plus gourmandes d’avoir une floraison abondante toute la saison. Vous pouvez utiliser le même engrais que ceux mentionnés dans la section ci-dessus « Préparer le sol de la plate-bande ».

Arrosage et paillis

Il peut être nécessaire d’arroser les annuelles pendant la période de croissance. Les fleurs souffriront également si les plantes ne sont pas arrosées pendant les longues périodes de chaleur. En général, les annuelles ont besoin d’environ 3 cm d’eau par semaine, que ce soit par la pluie et/ou un arrosage additionnel.
  • Vérifiez l’humidité du sol à une profondeur de 7 à 10 cm.
  • Si nécessaire, arrosez en profondeur : plus le système racinaire se développe en profondeur, plus les plantes peuvent résister aux périodes de grande chaleur.
  • Évitez d’arroser fréquemment en surface. Cette façon de faire favorise le développement d’un système racinaire superficiel, ce qui rend les plantes moins résistantes aux canicules.
  • Si possible, arrosez le matin pour permettre aux feuilles de sécher rapidement. Toutefois, si les règlements municipaux autorisent uniquement l’arrosage en soirée, il est préférable d’arroser directement le sol, plutôt que de mouiller le feuillage, afin de réduire les risques de développement de maladies. Pour ce faire, utilisez un boyau pulvérisateur et une minuterie afin d’éviter le gaspillage d’eau.
Un moyen naturel de conserver l’humidité du sol après avoir planté des annuelles consiste à mettre du paillis. L’application de paillis dans les plates-bandes protège de la sécheresse les plantes sensibles, tout en empêchant la mauvaise herbe de pousser. De plus, l’utilisation d’un paillis organique fournit de la matière organique, tout en stimulant la vie dans le sol en se décomposant.

Binage

Le binage consiste à ameublir le sol à une profondeur de 3 à 4 cm. Cette procédure améliore la circulation de l’eau et de l’air dans le sol et détruit les mauvaises herbes annuelles en les arrachant de la surface du sol, où elles meurent ensuite.

Pinçage

Le pinçage consiste à enlever la nouvelle pousse à l’extrémité d’une tige, de manière à obtenir des plantes plus ramifiées, avec plus de fleurs. Pour les plantes qui sont cultivées pour leurs feuilles, comme le coléus par exemple, le pinçage favorise la ramification et un feuillage plus dense et plus coloré.

Le pinçage doit être fait lorsque les plantes :
  • Recommencent à pousser;
  • Ont développé plusieurs paires de vraies feuilles;
  • Ont atteint une hauteur de 5 à 10 cm.
Comment pincer une plante : Prenez l’extrémité de la pousse (au-dessus de la dernière paire de feuilles) entre votre pouce et votre index, et pincez-la pour retirer cette partie de la tige. Répétez toutes les six semaines pour les pensées, les mufliers, les soucis, les pétunias et les cosmos.

Enlèvement des fleurs fanées

L’enlèvement régulier des fleurs fanées stimule la croissance de nouvelles fleurs. Ainsi, la plante ne gaspille pas de l’énergie à produire des graines. Les annuelles comme les pétunias, les gaillardes, les soucis, les géraniums, les mufliers, les zinnias, les verveines et les dahlias bénéficieront d’un enlèvement des fleurs fanées toutes les deux à quatre semaines.

Taille de rajeunissement

Vers le milieu de l’été, il est possible que les annuelles commencent à décliner. Pour les revigorer, coupez simplement les tiges à un tiers de leur hauteur. De nouvelles fleurs commenceront à apparaître après deux semaines, et la plante devrait continuer à fleurir jusqu’aux premiers gels. Une taille est bénéfique pour les annuelles suivantes : capucines, alysses odorantes, soucis, ageratums, lobélies et pétunias.

Tuteurage

Certaines annuelles de haute taille ou produisant des fleurs lourdes (comme le cosmos ou le dahlia géant) ont besoin d’être tuteurées pour résister au vent. Insérez les tuteurs au début de la saison et attachez-y les plantes à mesure qu’elles grandissent.

Les tuteurs sont généralement faits de bois ou de bambou, et doivent être de 10 à 20 cm plus courts que la hauteur de la plante à maturité. Placez le tuteur le plus près possible de la tige, sans endommager les racines. Insérez-le dans le sol derrière la plante. Attachez la tige au tuteur à l’aide d’une corde à environ tous les 30 cm de hauteur.