• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails

Faire le bon choix de hotte de cuisinière

Il existe de nombreux modèles de hottes de cuisinière sur le marché. Avant d'arrêter votre choix sur un modèle en particulier, il faut évaluer différents facteurs : rendement, niveau sonore, couleur et style, éclairage et facilité d'entretien. Voici un petit guide pour vous y retrouver.

Les deux principes de fonctionnement

L'un des premiers critères à considérer lors de la sélection d'une hotte de cuisinière est le système de ventilation. On trouve deux principaux types de hottes: à recirculation ou avec sortie extérieure.
Privilégiez une hotte avec sortie d'air extérieure. S'il n'est pas possible d'installer un conduit adéquat, tournez-vous vers une hotte à recirculation.

Les hottes sans sortie extérieure (recirculation)
Ce type de hotte fonctionne de la façon suivante : un filtre au charbon de bois nettoie l'air vicié, en extrait la plupart des particules de graisse et les odeurs et le retourne dans la pièce.
Ces hottes sont simples à installer, mais on les considère moins efficaces que celles qui sont munies d'une sortie extérieure parce qu'elles renvoient l'air dans la pièce sans en avoir extrait fumée, chaleur ou humidité.

Les hottes avec sortie extérieure (évacuation)
Ce type de hotte élimine totalement l'air vicié, qui est expulsé vers l'extérieur au moyen de conduits. Très populaires, ces hottes constituent le meilleur moyen de répondre aux normes de ventilation en vigueur dans le Code National du Bâtiment.
L'installation d'une hotte avec sortie extérieure est plus complexe à cause des conduits, mais une fois ceux-ci en place, il est facile de l'installer.

Sans oublier les modèles spécialisés

Les hottes à tirage descendant
Positionné à la même hauteur que la plaque de cuisson, sur les côtés ou derrière, un module de ventilation monte et descend. Ces modèles, pratiques puisqu'ils se camouflent, nécessitent un ventilateur interne ou externe.
Ils peuvent être moins efficaces que d'autres types de hottes, puisque la chaleur et l'air vicié ont tendance à monter et que, dans certains cas, les modules de ventilation sont trop distants de certains éléments de la plaque de cuisson.

Les hottes à tiroir coulissant
Ces modèles s'installent sous une armoire de cuisine pleine grandeur laquelle cache le module de ventilation avec sortie extérieure ou avec à recirculation au filtre de charbon.

CARACTÉRISTIQUES ET COMPOSANTES


  • Les dimensions

    La largeur d'une hotte varie normalement de 24 à 36 po. Les modèles de 30 po sont les plus populaires puisque leur largeur est conforme à celle de la plupart des cuisinières électriques ou au gaz. Idéalement, surtout avec une cuisinière au gaz, la largeur d'une hotte devrait être de 6 po supérieure à celle de la cuisinière; la hotte devrait donc dépasser la cuisinière de 3 po de chaque côté.

    La profondeur peut varier légèrement d'un fabricant à l'autre et d'un modèle à l'autre. Règle générale, on évalue la profondeur nécessaire pour une hotte en s'assurant qu'elle surplombe au moins la moitié des ronds de cuisson situés à l'avant de la cuisinière.

  • La capacité du moteur

    Les hottes sont munies de moteurs électriques choisis selon leur capacité d'expulser l'air : cette capacité s'exprime en pieds cubes à la minute (PCM).

    Cette mesure ne s'applique qu'aux installations munies de sortie extérieure. Pour calculer la capacité du moteur, il faut tenir compte du volume de la cuisine et de la longueur du conduit. Si la cuisine est ouverte sur le séjour, tenez compte du volume total.

    La hotte doit pouvoir effectuer 10 à 12 changements d'air à l'heure afin d'évacuer correctement fumée et air vicié.

    Pour calculer la capacité requise, multipliez la hauteur de la cuisine par sa superficie pour obtenir le volume de la pièce. Multipliez à nouveau le chiffre obtenu par 10 et vous obtiendrez un résultat qui s'exprime en m3/h.

    À titre d'exemple, dans une cuisine de 15 m2 et de 3 m de hauteur, on devrait idéalement installer une hotte dont le moteur a une capacité de 450m3/h.

    Il faut également tenir compte de la longueur du conduit. Un conduit long, ou qui comporte plusieurs coudes de 900, nécessite une capacité de ventilation plus grande. Le tableau suivant permet d'évaluer la capacité minimum requise simplement en fonction du conduit :

    Longueur du conduit / Capacité en PCM
    1 à 15 pi : jusqu'à 270 PCM
    16 à 20 pi : 270 à 400 PCM
    20 pi et plus : 400 PCM ou plus

  • L'éclairage

    La plupart des hottes de cuisine sont munies d'une ou de plusieurs lampes, qui constituent une source additionnelle d'éclairage dans la cuisine. Selon le modèle choisi, on peut compter jusqu'à trois ampoules incandescentes, fluorescentes ou halogènes. Quelques rares modèles proposent un éclairage de type DEL : celui-ci est sensible à la chaleur et n'est pas recommandé.

  • Les ventilateurs

    Les ventilateurs sont faits de plastique ou de métal et sont généralement installés à l'intérieur du boîtier de la hotte, ce qui les rend plus faciles d'accès pour le nettoyage et l'entretien, mais plus bruyants.

    Certains modèles de hotte proposent l'installation du bloc moteur/ventilateur à l'extérieur. Ce type d'installation est accessible seulement pour les hottes avec une sortie extérieure en ligne. Le bloc moteur/ventilateur s'installe soit dans les combles, soit sur la toiture. Bien qu'un peu plus complexe, ce type d'installation est très silencieux. Dans la plupart des cas, les hottes ont des ventilateurs qui correspondent à l'un ou l'autre des deux types suivants :

    • ventilateurs hélicoïdes, avec pales qui déplacent l'air un peu à la façon des hélices d'un avion;
    • ventilateurs centrifuges, qui ressemblent à une roue de hamster, avec cylindre rotatif muni de lames droites. Ce type de ventilateur est plus efficace et plus silencieux que le ventilateur hélicoïde.

    Lorsque le facteur bruit est important, il est préférable de choisir un modèle muni de ventilateurs en série ou un modèle dont le ventilateur est à l'extérieur de la maison.

  • Les filtres

    Le rôle premier des filtres est de capter les graisses avant qu'elles ne pénètrent dans les conduits, ce qui peut entraîner un risque d'incendie ou, à long terme, des problèmes de nettoyage. Les filtres sont offerts en divers formats, de type rectangulaire ou circulaire, selon le modèle de hotte. Certaines hottes nécessitent deux filtres.

    Les filtres en aluminium : les filtres à mailles métalliques ou micromèches sont les plus courants. Ils se retirent sans effort, se lavent au lave-vaisselle et sont donc réutilisables. Les filtres à mailles plus fines sont beaucoup plus efficaces.

    Les filtres à chicane : ces filtres de style professionnel sont faits d'acier inoxydable et sont positionnés à l'intérieur du caisson. Plus durables que les filtres en aluminium, ils couvrent toute la surface inférieure de la hotte et se lavent au lave-vaisselle.

    Les filtres au charbon : les filtres au charbon, ou modules au charbon, sont utilisés lorsqu'il n'existe pas de sortie extérieure. Ils éliminent les odeurs de cuisson et retiennent les graisses. Il s'agit principalement de modules que l'on insère dans la hotte. Ils sont rarement interchangeables entre les différents modèles de hottes, sauf peut-être entre les modèles d'un même fabricant. Ils ne se lavent et doivent être remplacés régulièrement.

  • Le corps de la hotte

    Le corps de la hotte est la partie de tôle qui abrite les divers éléments de la hotte : filtres, ventilateur et moteur.

D'autres caractéristiques

Certaines hottes électroniques sont munies de dispositifs d'arrêt automatiques et de détecteurs de chaleur qui règlent la vitesse du ventilateur ou activent un système d'alarme si le niveau de chaleur excède la norme.

Certains modèles sont dotés d'un capteur électronique qui active automatiquement la hotte dès qu'il perçoit de la fumée. L'intensité de la fumée présente dans l'air ambiant détermine la puissance d'aspiration de la hotte qui s'arrête ensuite toute seule.

On retrouve depuis peu sur le marché des hottes à aspiration périmétrale, très efficaces, qui captent odeurs et fumée en périphérie de ce système, conçu au départ pour des fins commerciales.

Enfin, le détecteur Heat SentryMC contrôle automatiquement la vitesse de ventilation de la hotte lorsqu'il y a chaleur excessive.

Installation : comment s'y prendre?

Une fois les conduits de ventilation en place, l'installation d'une hotte de cuisinière est relativement simple. La hauteur, soit la distance entre la cuisinière et la hotte, dépend de la surface de cuisson, de la force du ventilateur et du type de cuisinière. Règle générale, plus la hotte est près de la surface de cuisson, plus l'aspiration et l'évacuation de l'air vicié seront efficaces.

Les hottes à faible rendement s'installent à une distance variant de 18 po à 24 po de la surface de cuisson.

Les hottes de moyen calibre s'installent à une distance variant de 24 po et 30 po de la surface de cuisson.

Les hottes à haute capacité ou de type professionnel se positionnent à une distance variant de 30 po à 36 po de la surface de cuisson.

Ces mesures sont cependant génériques et varient selon le fabricant. Assurez-vous de bien lire les instructions.

  • L'emplacement de la sortie d'air peut varier d'un fabricant à l'autre.
  • La circonférence (ou surface) du conduit doit être égale ou supérieure à celle du raccord situé au niveau de la hotte.
  • Une hotte de cuisinière doit être installée à un minimum de 20 po au-dessus d'une cuisinière électrique, et de 30 po au-dessus d'une cuisinière au gaz. Pour une efficacité optimale, la distance entre la cuisinière et la hotte ne devrait pas dépasser 30 po.
  • Prévoyez une distance aussi courte que possible pour la sortie vers l'extérieur. Un parcours en ligne droite est le plus efficace. Lorsque ce n'est pas possible, souvenez-vous qu'un angle de 45° est préférable à un angle de 90°. N'oubliez pas d'installer un chapeau de toit ou de mur avant de terminer l'installation.
  • Avec un conduit circulaire de 6 po de diamètre, on installe un élément de transition et on utilise un ruban adhésif à conduits de 2 po de largeur afin d'assurer l'étanchéité des joints. Le conduit mural doit être bien préparé à recevoir l'adaptateur, qui doit s'insérer librement dans le conduit.
  • N'installez jamais de sortie d'air dans le grenier, ce qui risquerait d'endommager les structures de bois ou de placoplâtre, exposées à un taux d'humidité trop élevé. De plus, les graisses de cuisson constituent un risque d'incendie et un attrait irrésistible pour les insectes.
  • Utilisez toujours des conduits rigides. L'utilisation de conduits flexibles ou de métal ondulé entraine l'accumulation de graisses dans les conduits et peut constituer un risque d'incendie.
Quelle que soit la méthode d'installation choisie, il est conseillé d'avoir recours aux services d'un électricien. Si vous décidez de faire l'installation vous-même et de brancher la hotte à un circuit électrique existant, n'oubliez pas que la charge électrique d'un circuit ne peut excéder 15 ampères. Si la charge électrique de la hotte additionnée à la charge existante (autres électroménagers, éclairage, etc.) excède 15 ampères, utilisez un disjoncteur séparé.

L'ampérage maximum (réglages d'éclairage et de vitesse) est indiqué sur une plaque fixée à l'appareil. Le Code du bâtiment exige l'installation d'un boîtier de raccordement pour chaque raccord de fil.

Souvenez-vous : au Québec, toute installation électrique doit être faite par un entrepreneur électricien, membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ).

Quelques conseils d'entretien

Avant d'acheter une hotte, passez la main délicatement sur le dessous pour vous assurer qu'il ne s'y trouve pas de surface rugueuse ou tranchante qui risquerait d'entraîner des blessures au moment du nettoyage. Graisse et suie s'accumulent dans les filtres, sur le dessous de la hotte et sur les conduits. Si on laisse les filtres s'obstruer, ils perdent de leur efficacité.

L'entretien se fait donc comme suit :
  • Pour dissoudre la graisse accumulée, faites tremper les filtres en mailles d'aluminium dans de l'eau savonneuse, ou mettez-les au lave-vaisselle.
  • Nettoyez toutes les surfaces au moyen de détergent à vaisselle, et ce, au moins une fois par mois.
  • Remplacez les filtres au charbon de bois de 2 à 4 fois par année, selon la fréquence d'utilisation de la hotte.
  • Nettoyez les lames des ventilateurs. Dans plusieurs modèles à ventilateur centrifuge, ces lames, faciles à enlever, peuvent se mettre au lave-vaisselle.
Pour plus de conseils sur une bonne ventilation, consultez notre article Conseils pour une ventilation et une climatisation optimales.

Produits recommandés

Voir toutes les hottes