Fort Erie RONA icon-arrow-down
  • icon-wishlist
  • icon-cart

Bien choisir son ventilateur de salle de bain

Une bonne ventilation de la salle de bain assure l'évacuation de l'humidité et de l'air vicié vers l'extérieur. De plus en plus silencieux et performants, les ventilateurs d'aujourd'hui se présentent sous divers formats, avec ou sans luminaire, de plus ou moins grande capacité, à contrôle manuel ou automatique. Voici tout ce qu'il faut savoir pour trouver celui qui vous convient.

Définir les besoins

Voici quelques questions à vous poser pour définir quels sont vos besoins réels.
  • Quelle est la superficie de votre salle de bain?
  • Combien d'installations (douche ou baignoire) sont présentes dans la salle de bain?
  • De quelle longueur sera le conduit d'évacuation?
  • Le ventilateur doit-il inclure de l'éclairage?
  • Le boîtier sera installé dans les combles ou dans le plafond de l'étage?

Les modèles et types de ventilateurs

Les ventilateurs de salle de bain sont considérés comme des extracteurs d'air. Ils évacuent l'air vicié et humide vers l'extérieur sans apport d'air frais à l'intérieur, et sont très efficaces lorsqu'ils ont la taille appropriée pour la pièce.

Aujourd'hui, toutes les nouvelles salles de bain doivent être munies d'un système de ventilation répondant aux normes du Code du bâtiment.
Les principaux modèles de ventilateurs de salle de bain sont les suivants :
  • Ventilateur de plafond : c'est le modèle le plus populaire et le plus simple à installer. Puisque l'humidité et la chaleur tendent à monter, il est très performant. Il peut comporter un luminaire ou une lampe chauffante.
  • Ventilateur en ligne : il est très silencieux, puisque le boîtier du moteur est habituellement installé dans les combles. Ce type d'installation est moins courant et permet de connecter plus d'une grille au bloc-moteur.
Peu importe le modèle, tous les ventilateurs de salle de bain comportent soit un ventilateur hélicoïde, soit un ventilateur centrifuge.
  • Ventilateur hélicoïde (à hélice), avec des pales qui déplacent l'air un peu à la façon des hélices d'un avion.
  • Ventilateur centrifuge (à turbine), qui ressemble à une roue de hamster, avec cylindre rotatif muni de lames droites. Ce type de ventilateur est plus efficace et plus silencieux que le ventilateur hélicoïde. Il aspire l'air et le propulse vers le conduit d'évacuation, ce que ne fait pas le modèle hélicoïde.

Les caractéristiques importantes

À part le ventilateur même, le système de ventilation pour la salle de bain comprend un conduit d'évacuation vers l'extérieur.

La capacité du ventilateur

Avant d'acheter un ventilateur, déterminez la puissance nécessaire pour un fonctionnement efficace. Celle-ci se calcule selon une règle toute simple : il faut expulser 1 pi3 d'air par minute pour chaque pi2 de superficie. Majorez ce chiffre de 20 %, et ajoutez 1 pi3/min par pied linéaire, dans le cas d'une conduite rigide, et 2 pi3/min dans le cas d'une conduite flexible.
À titre d'exemple, pour une salle de bain de 10' × 10', ventilée par une conduite flexible d'une longueur de 6' :

100 pi3/min (10 x 10) + 20 pi3/min (20 % de 100) + 12 pi3/min (longueur du tuyau × 2, puisqu'il s'agit d'un conduit flexible) = 132 pi3/min.
Une salle de bain de plus petites dimensions nécessite un ventilateur dont la puissance minimale est de 50 pi3/min.

Si votre salle de bain est munie d'un bain à remous ou d'une douche multijet, optez pour un ventilateur d'au moins 250 pi3/min, car les mouvements d'eau chaude dégagent énormément d'humidité.

Les conduits

Les conduits de ventilation sont flexibles ou rigides. Les conduits flexibles, conseillés pour des distances de moins de 16', peuvent facilement contourner des obstacles. Préférez les conduits flexibles isolés. La surface lisse des conduits rigides facilite la circulation d'air et convient parfaitement à de plus longues distances.
Plus le conduit est court, plus l'air circule aisément et moins le ventilateur doit être puissant. Choisir des modèles dont le diamètre est d'au moins 4". Pour de plus longs parcours, optez pour des conduits de 6" qui facilitent le déplacement de l'air. Les petits conduits de 3" de diamètre sont déconseillés.

Le niveau sonore

On évalue généralement les ventilateurs de salle de bain selon le bruit qu'ils génèrent au moment où ils fonctionnent à pleine capacité. Plus le chiffre est élevé, plus le modèle est bruyant. Il varie de moins de 1 sone à 4 sones. Un ventilateur de 2 sones ou moins est considéré comme silencieux.

L'activation et le fonctionnement

Le ventilateur s'active par le biais d'un interrupteur standard, d'une minuterie, d'un détecteur de mouvement ou d'un détecteur d'humidité.
  • Interrupteur standard : le ventilateur s'active avec le même interrupteur que le luminaire principal de la salle de bain; on évite ainsi d'avoir à manipuler deux interrupteurs et on s'assure que le ventilateur fonctionne dès qu'une personne utilise la salle de bain.
  • Minuterie : une minuterie murale sert à mettre le ventilateur sous tension et de sélectionner la période de mise en marche.
  • Détecteurs : les détecteurs de mouvement ou d'humidité activent le ventilateur pour une période prédéterminée ou lorsqu'il y a du mouvement, ou de l'humidité, dans la pièce.

Le boîtier

Avant de sélectionner le ventilateur, vérifiez l'espace disponible. Comme le ventilateur est habituellement fixé à la charpente dans les combles, ou dans le plafond pour une salle de bain localisée dans le sous-sol ou au premier étage de la maison, la hauteur disponible peut varier.

L'éclairage

Les ventilateurs avec luminaire intégré sont très pratiques lorsque la salle de bain est de petite taille. On retrouve également des ventilateurs avec lampe chauffante, qui sont particulièrement appréciés à la sortie du bain ou de la douche. Certains modèles proposent encore des veilleuses à faible voltage, pratiques dans la salle de bain des enfants.

La grille ou le protecteur

La grille est habituellement faite de plastique et se présente sous forme carrée, rectangulaire ou circulaire. Elle s'agrafe simplement au boîtier et se retire pour faciliter l'installation et l'entretien.

L'installation

Au moment de déterminer l'emplacement du ventilateur, tenez compte du fait que son boîtier doit être fixé solidement contre une ferme de l'entretoit. Une installation typique se fait au plafond, et au milieu de la pièce ou, selon le modèle, directement au-dessus de la douche ou du bain, avec circuit protégé par disjoncteur différentiel.
Le ventilateur peut également être installé au mur d'une salle de bain. Cette installation est moins performante puisque l'humidité tend à monter vers le plafond. Si la toilette se trouve dans un espace fermé, il est préférable d'y installer également un ventilateur.
Les conduits sont dissimulés dans le plafond, et parfois les combles, pour être ensuite dirigés vers l'extérieur. Ils doivent être installés à l'horizontale, avec une légère pente descendante vers l'extérieur afin de faciliter l'écoulement de l'eau s'il y a condensation. Assurez-vous de bien isoler et calfeutrer tous les éléments du système de ventilation afin de ne créer aucune perte de chaleur. Dans le cas d'un projet de rénovation de la salle de bain, les éléments de plomberie ou d'électricité déjà en place peuvent affecter le parcours des conduits.
À moins de posséder d'excellentes connaissances en électricité, il est fortement recommandé de confier le raccordement électrique du ventilateur à un maître-électricien. Rappelez-vous qu'au Québec, toute installation électrique doit être faite par un entrepreneur électricien, membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ).
En outre, n'hésitez pas à confier l'installation de votre échangeur d'air à un professionnel si vous préférez ne pas le faire vous-même.

Conseil de pro

Il ne faut jamais ventiler dans les combles, mais plutôt vers l'extérieur. L'humidité et la chaleur feraient moisir les matériaux comme le bois et les isolants.

L'entretien

En fonctionnant, les ventilateurs génèrent de l'électricité statique qui entraîne l'accumulation de saleté, et parfois même de moisissures sur le ventilateur et son boîtier. Il faut donc les nettoyer régulièrement, de même que le capuchon extérieur et tout autre élément du système facilement accessible.
Le nettoyage d'un ventilateur de salle de bains est relativement simple : abaissez la grille d'accès et retirez le module après l'avoir débranché. Par contre, le nettoyage de ventilateurs situés en ligne, à l'intérieur de conduits plus difficiles d'accès, peut s'avérer complexe.