• icon-wishlist
  • icon-cart

Choisir une rampe extérieure

En plus d’être un élément de sécurité exigé par plusieurs municipalités, la rampe extérieure ajoute du style à votre maison. Elle peut être extravagante ou encore discrète pour laisser place au panorama. Consultez ces quelques conseils pour avoir l’esprit tranquille grâce à la protection d’une rampe extérieure et donnez du même coup du panache à votre arrière-cour!

Composantes d’une rampe extérieure

Une rampe extérieure est composée des éléments de base suivants.

Main courante 

La main courante est l’élément horizontal qui se dépose sur le dessus des balustres. Cette  partie de la rampe sert d’appui.

  • C’est la hauteur de la surface de la terrasse s’élevant au-dessus du sol qui détermine la hauteur de la main courante :
    • Si la terrasse s’élève à moins de 24 po, la pose d’une rampe est facultative et a alors une fonction purement décorative.
    • Si la terrasse s’élève à une hauteur allant de 24 po à 5 pi 10 po, la main courante doit avoir une hauteur minimale de 36 po.
    • Si la terrasse s’élève à plus de 5 pi 10 po, la main courante doit avoir une hauteur minimale de 42 po.

Balustre 

Un balustre est un poteau ou une colonnette de petite taille posée en série et soutenant la main courante ou le chaperon. Les balustres peuvent être de simples bâtons de bois ou des ouvrages de métal tourné très élaborés. Les balustres sont complétés d’une main courante et d’une traverse supérieure.

  • Les codes du bâtiment régissent l’espacement entre chaque balustre, qui doit être de moins de 4 po au point le plus large.
  • Les balustres horizontaux – bois, câble ou autres – peuvent servir de barreaux d’escalades pour les jeunes enfants. Tenez-en compte au moment de concevoir votre rampe.
  • Notez aussi que la distance maximale entre les balustres et la traverse inférieure, ou lisse basse, est de 4 po.

Manchon de poteau

Le manchon de poteau ressemble aux balustres, mais il est plus épais et plus robuste et doit être disposé à environ tous les 4 à 6 pi. Ils sont placés à intervalles réguliers pour accroître la solidité de l’ensemble de la rampe.

Panneau

La dimension des panneaux varie selon les matériaux et les fabricants, mais, en règle générale, ils se déclinent en largeurs de 48 po, 60 po et 72 po, par tranches de 12 po. Si vous prévoyez construire vous-même votre rampe en entier, plutôt que d’installer des panneaux préfabriqués, la dimension des panneaux dépendra de vos mesures.

Conseil de pro

Puisque les codes du bâtiment varient d’une localité à une autre, vérifiez auprès de votre municipalité pour vous assurer que votre rampe répond aux normes et aux codes du bâtiment en vigueur.

Types de rampes extérieures

Types d’essence de bois

Il existe plusieurs essences de bois sur le marché, mais seules quelques-unes conviennent à la construction extérieure. Découvrez les avantages et les inconvénients de chacune avant de déterminer laquelle convient le mieux à votre projet.
Type de bois
Avantages
Inconvénients
Aspect et entretien
Séquoia
  • Bois de qualité supérieure.
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Dispendieux.
  • Bois tendre pouvant s’endommager facilement.
  • Doit être traité avec un fini pour bois transparent ou une teinture séquoia pour conserver sa riche couleur naturelle, autrement, il prendra une teinte gris argenté.
Cèdre
  • Bois de qualité supérieure.
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Parfait pour les éléments d’ornementation.
  • Peu robuste, il est peu utilisé pour les éléments de structure.
  • Doit être traité avec un fini pour bois pour conserver sa riche couleur brun-doré naturelle, autrement, il prendra une teinte grisâtre.
Bois traité sous pression – Souvent du pin ponderosa ou du bois de sapin
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Durable et peu coûteux, il est souvent employé pour les éléments de structure.
  • Les produits chimiques servant à traiter le bois sont souvent toxiques.
  • N’a pas un bel aspect comme certaines autres essences de bois.
  • À l’achat, présente une teinte verdâtre qui tournera au gris avec le temps.
  • Peut être teint à la couleur voulue.
  • Il est préférable de le sceller avec un produit hydrofuge s’il n’a pas été traité au préalable.
Cyprès
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Parfait pour les éléments de structure et d’ornementation de la terrasse et des balustrades.
  • Selon la région où vous habitez, peut être plus cher que le séquoia.
  • Teinte allant du brun-roux au rouge.
  • Habituellement plus pâle que le séquoia.
Type de bois
Avantages
Inconvénients
Aspect et entretien
Séquoia
  • Bois de qualité supérieure.
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Dispendieux.
  • Bois tendre pouvant s’endommager facilement.
  • Doit être traité avec un fini pour bois transparent ou une teinture séquoia pour conserver sa riche couleur naturelle, autrement, il prendra une teinte gris argenté.
Cèdre
  • Bois de qualité supérieure.
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Parfait pour les éléments d’ornementation.
  • Peu robuste, il est peu utilisé pour les éléments de structure.
  • Doit être traité avec un fini pour bois pour conserver sa riche couleur brun-doré naturelle, autrement, il prendra une teinte grisâtre.
Bois traité sous pression – Souvent du pin ponderosa ou du bois de sapin
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Durable et peu coûteux, il est souvent employé pour les éléments de structure.
  • Les produits chimiques servant à traiter le bois sont souvent toxiques.
  • N’a pas un bel aspect comme certaines autres essences de bois.
  • À l’achat, présente une teinte verdâtre qui tournera au gris avec le temps.
  • Peut être teint à la couleur voulue.
  • Il est préférable de le sceller avec un produit hydrofuge s’il n’a pas été traité au préalable.
Cyprès
  • Résiste à la pourriture et aux dommages causés par les insectes.
  • Parfait pour les éléments de structure et d’ornementation de la terrasse et des balustrades.
  • Selon la région où vous habitez, peut être plus cher que le séquoia.
  • Teinte allant du brun-roux au rouge.
  • Habituellement plus pâle que le séquoia.

Installation

En premier lieu, consulter les codes et règlements de votre municipalité pour vous assurer que votre rampe est conforme. Si requis, demander un permis de construction.

Ensuite, les mesures de votre rampe bien en main, peser les avantages et inconvénients des différents matériaux. Une fois votre matériau choisi, il ne reste qu’à décider de construire entièrement votre rampe vous-même ou d’installer un ensemble prêt-à-monter. 

L’installation et les outils requis pour effectuer le travail dépendent du matériau choisi. Pour la plupart des installations, il faut :


Dans une installation de base, il faut planter des poteaux robustes dans le sol ou sur la terrasse, à intervalles réguliers. Les balustres sont ensuite disposés à la verticale, ou à l’horizontale dans certains cas, entre chaque poteau robuste (manchon de poteau). Les traverses supérieures et les mains courantes fixeront la partie supérieure des balustres et serviront par la suite d’appui.

Les rampes à sections préassemblées sont plus faciles à installer, car la plupart de ces étapes ont déjà été réalisées en usine.

Tendances

  • Rampe deux teintes – Peindre la main courante d’une couleur et le reste de la rampe d’une autre couleur. Le blanc et le noir se prêtent bien aux styles traditionnels ou sophistiqués, tandis que deux couleurs vives jumelées appelleront au plaisir et à l’exotisme. Les combinaisons sont infinies.
  • Minimaliste– Plusieurs propriétaires optent pour des rampes offrant un minimum d’obstruction : câbles, verre ou des matériaux traditionnels qu’on façonne en lignes simples et épurées.
  • Les chapiteaux– Les éléments posés sur le dessus des manchons de poteaux servent de finition. Ils peuvent en outre servir d’ornements décoratifs et ajouter du piquant à une rampe somme toute simple. On les trouve dans un vaste choix de matériaux et de modèles qui s’harmonisent à tous les styles de maisons. Certains chapiteaux comportent même un éclairage à basse tension intégré, pratique si vous aimez profiter la terrasse le soir venu.
  • Combinaison de matériaux – Il n’est pas rare de voir une main courante en bois déposée sur des balustres en fer forgé ou en câbles. La combinaison de deux différents matériaux est de plus en plus populaire. Elle permet de bénéficier de la durabilité de l’un et de la beauté de l’autre.