• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails
Détails
Détails

Comment choisir le bon revêtement extérieur

Le revêtement mural extérieur protège la maison des intempéries. Le choix, bien qu'esthétique, dépend donc des conditions climatiques de la région. Lors de l'achat, il faut également tenir compte des normes en vigueur dans sa municipalité, de la durabilité et bien sûr, de son budget. Voici une vue d'ensemble des avantages et des inconvénients des parements les plus populaires.

Comment ça marche

Le type de construction présenté ici est standard au Canada. Bien que de nouveaux matériaux soient disponibles sur le marché et modifient la composition de ce mur, la séquence et la disposition des couches sont semblables à l’installation du revêtement de vinyle sur les murs  extérieurs.

Le parement extérieur

Le bardage
Le bardage est le revêtement de façade constitué en tous types de matériaux autres que la maçonnerie. Les plus populaires sont le clin de vinyle ou d'aluminium, les parements de bois, de fibre de bois et de fibrociment. Selon le produit et le style recherché, ils se posent verticalement, horizontalement ou même en angle.

La maçonnerie
La maçonnerie regroupe les pierres naturelles, les briques d'argile ou de béton, ainsi que tout autre matériau terreux, comme le crépi, que l'on retrouve en façade de certains bâtiments.

Les lattes

Les lattes sont de petites planches de bois qui servent de support au revêtement de façade. Elles permettent aussi de constituer un vide d'air entre le revêtement extérieur et le pare-air.

Le pare-air

Le pare-air est une membrane imperméable posée entre les éléments composant l'ossature de la maison et le revêtement intermédiaire. Ce papier de haute technologie imper-respirant empêche les infiltrations d'air et d'eau, mais permet à la vapeur de s'échapper à l'extérieur.

Le revêtement intermédiaire (contreventement)

Le revêtement intermédiaire consiste en des panneaux de contreplaqué, d'OSB, de fibre ou de panneaux isolants et recouvre l'ossature murale. Il sert à former un écran contre le vent et la pluie, et assure que le mur soutienne la charge latérale tout en le maintenant d'aplomb.

L'isolant

L'isolant est un matériau (fait en polyuréthane, cellulose, laine de verre ou autres) dont la fonction est de créer une barrière thermique entre l'extérieur et l'intérieur du bâtiment.

Le pare-vapeur

Le pare-vapeur est une membrane utilisée pour retarder le passage de la vapeur d'eau ou de l'humidité.

Les montants

Les murs extérieurs sont faits de pièces de bois de 2 po x 6 po. Les montants sont les pièces verticales de l'ossature dans une construction, et doivent être espacés de 16 po.

Les matériaux de bardage

Les bardages regroupent les produits d'aluminium, de vinyle, de bois, de fibre de bois et de fibrociment. Le matériau le plus populaire est le vinyle, en raison de son prix et de sa facilité de pose.

Les parements de fibre de bois, ou bois d'ingénierie connaissent une forte croissance, puisqu'ils imitent à merveille le bois, s'installent très bien et sont durables.

On retrouve également dans cette catégorie de nouveaux produits, composés de polyuréthane ou de polymère. Tous deux imitent la pierre et s'installent facilement, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Note déco

Sur les murs extérieurs d'une maison, différents agencements de revêtements sont possibles. Ainsi, on retrouvera parfois de la pierre et de la brique sur le mur de façade et un parement de vinyle, moins coûteux à l'achat et à l'installation, sur les murs latéraux. Une foule d'autres agencements sont possibles. Votre choix dépendra beaucoup de votre budget et de l'importance que vous accordez à l'esthétisme.

L'installation

L’installation des revêtements muraux extérieurs varie selon le produit. Les enduits acryliques, par exemple, exigent une expertise particulière. Pour les parements en aluminium, en vinyle, en fibre de bois, en bois traité, ou en bois, il est possible de les installer soi-même, moyennant certaines précautions. Vous pouvez aussi remplacer le revêtement de vinyle sur les murs extérieurs de la même façon.

Si la pose est horizontale, la méthode d'assemblage doit produire le même effet qu'un larmier de façon à prévenir les infiltrations d'eau. Si elle est verticale, les couvre-joints utilisés à la jonction de deux planches doivent servir à étanchéiser l'installation.

Vous souhaitez confier ce travail à des professionnels? Nous pouvons vous aider!

Notes sur l'entretien

La plupart des revêtements n'exigent aucun entretien (ex. : brique, brique sans mortier, pierre, panneaux de fibre de bois, bois traité). Seul le bois naturel (excluant le cèdre) exige un entretien minimal. On suggère d'y appliquer une huile de lin à tous les cinq ans.

Évidemment, tous les matériaux retenus ensemble à l'aide de mortier exigent une vérification de leur état. Bien que les mortiers fabriqués d'aujourd'hui soient très durables, il peut être nécessaire de les refaire au besoin, afin de préserver l'imperméabilité du revêtement mural.

Pour des considérations esthétiques, certains revêtements (ex. : aluminium, vinyle, enduit acrylique, panneaux de fibre de bois), gagnent à être nettoyés périodiquement avec un détergent doux. C'est particulièrement vrai dans les milieux urbains, où la qualité de l'air est moins bonne.