RONA Quincaillerie Hemmingford Inc icon-arrow-down
  • icon-wishlist
  • icon-cart
Détails

Choisir le bon coulis pour votre projet de céramique

Le coulis est un matériau destiné à remplir les joints entre les carreaux de céramique, de pierre, de verre, de vinyle ou même de métal. Il doit être choisi judicieusement pour en faciliter la pose et favoriser sa durée de vie. Voici les principaux types de coulis et les avantages et inconvénients à considérer avant de faire votre choix.

Tout d’abord, quel carreau avez-vous choisi?

L’un des aspects les plus importants à considérer pour choisir le bon coulis : le fini des carreaux. Qu’ils soient en céramique lustrée, en verre, en miroir ou en pierre naturelle comme l’ardoise, le marbre ou le granite (même non poli), le principe est tout simple, choisissez un type de coulis qui n’endommagera pas leur surface.

Sachez que certains fabricants de carreaux garantissent le fini de leur revêtement s’il est installé avec un coulis spécifique qui a été préalablement testé avec leur produit. L’exemple-type est l’acier inoxydable, qui peut ternir si le coulis est mal choisi.

N’oubliez pas de toujours vous référer à la documentation du fabricant avant d’utiliser un coulis avec le type de carreaux que vous avez sélectionné.

Acheter la bonne quantité de carreaux

Calculez la surface à couvrir avec votre céramique et prévoyez un surplus pour couvrir les pertes dues aux coupes. Pour une pose droite, ajoutez 5 % de carreaux et pour une pose diagonale, ajoutez entre 10 % et 15 %.
CALCULATRICE DE CARREAUX DE CÉRAMIQUE

Quels sont vos critères de sélection?

Outre le type de carreaux, les principaux critères qui guident le choix du type de coulis sont :

  • le fini désiré – mat ou lustré
  • l’emplacement de la pose – mur de la douche ou plancher de la cuisine
  • la largeur des joints entre les carreaux – petite ou grande
  • et l’effet recherché.

Presque tous les coulis sont offerts avec ou sans sable. Chacun a ses propriétés et ses utilisations spécifiques :

Avec sable
Du sable fin est ajouté au mélange, ce qui prévient les fissures et le rétrécissement durant la période de séchage. Les coulis avec sable sont utilisés sur des joints de plus de 1/8 po de largeur. C’est le produit par excellence pour les planchers de céramique.

Sans sable
Ce coulis rétrécit lors de la période de séchage. Il est utilisé pour les joints de moins de 1/8 po de largeur. Il se travaille facilement, surtout sur les surfaces verticales comme les murs.

Tout sur les types coulis

À chaque projet son coulis. Pour plusieurs types de coulis, on distingue deux grandes familles de coulis, soit les coulis cimentaires – à base de poudre, qu’on mélange soi-même – et les coulis non cimentaires – déjà préparés ou semi-préparés – à base d’époxy, d’uréthane ou de furane.

Choisir la bonne couleur pour l’effet désiré

Une fois le bon type de coulis déterminé, vous aurez à en choisir la couleur. Le choix de couleurs est nettement plus varié du côté des coulis cimentaires que non cimentaires.

Le choix offert varie du pâle au foncé, des couleurs terres aux couleurs plus vives pour répondre aux tendances du moment.

Quelques règles de base à suivre selon l’effet recherché

  • Un coulis de la même teinte que le carreau donne un effet uniforme et doux, et agrandit la pièce.
  • Un coulis de couleur contrastante fait ressortir la forme des carreaux et peut créer un effet saisissant.
  • La couleur du coulis peut reprendre l’une des couleurs d'une mosaïque sur filet, ou s'agencer au comptoir dans le cas d'un dosseret, ou aux armoires pour un plancher.
  • Les coulis pâles se salissent plus rapidement, de même que les joints larges. Dans ce cas, préférez les couleurs neutres comme les gris.
  • Les coulis foncés utilisés dans les douches intérieures ou utilisés à l’extérieur conserveront des traces de dépôts.
  • Les coulis foncés – les teintes plus foncées de gris et de beige – sont plus appropriés pour les planchers et les comptoirs, car ils sont moins salissants. Évitez les blancs et les teintes pâles à ces endroits.

Les échantillons de couleur

Les couleurs sont illustrées sur les emballages des produits, mais le département des couvre-planchers dispose habituellement des réglettes de plastique colorées ou de dépliants avec échantillons de couleur. Comparez-les avec votre céramique pour en vérifier l’effet.

CONSEIL DE PRO

Comme pour la peinture, les pigments ont tendance à faire leur chemin au fond du contenant. Pour éviter les mauvaises surprises, mélangez toujours la poudre des coulis cimentaires en agitant bien le sac avant de les préparer. Vous obtiendrez à coup sûr des préparations de couleurs bien égales.

Calculer la bonne quantité

La quantité de coulis nécessaire à votre projet dépend des dimensions du carreau, de la largeur des joints, de la superficie à couvrir et du rendement du produit sélectionné.

Voilà pourquoi il n’existe pas de règle de calcul universelle qui vous permet d’estimer les quantités requises. Pour vous aider, les emballages indiquent la surface couverte – en kg/m2 – et chaque fabricant fournit une charte à consulter. Certains fabricants proposent même une calculatrice en ligne pour déterminer la quantité nécessaire. Un peu comme pour la céramique, nous vous recommandons de prévoir 10 % de plus que les quantités recommandées.

En général, vous aurez besoin des informations suivantes pour déterminer la quantité requise :

  • la longueur du carreau
  • la largeur du carreau
  • l’épaisseur du carreau
  • la largeur de joint.

Quelques conseils pour une application réussie

Le coulis doit être appliqué uniquement lorsque l’adhésif qui retient les carreaux a durci, soit 24 heures après la pose. La technique d’application du coulis est la même, qu’il s’agisse d’une installation au mur ou au plancher. Travaillez avec des gants en caoutchouc, car les produits chimiques du coulis peuvent abîmer vos mains.

Les étapes standards d’application de coulis

Référez-vous toujours aux instructions du fabricant.

  1. Retirer les espaceurs (croisillons), s’il y a lieu.
  2. Nettoyer la surface de travail pour en retirer toute saleté ou poussière qui pourrait se loger dans les joints et nuire à leur apparence.
  3. Si vos carreaux sont en pierre naturelle, appliquer au préalable une couche de scellant à pierre sur ceux-ci, sinon le coulis séché pourrait y adhérer définitivement. Certaines céramiques poreuses peuvent aussi nécessiter l’application d’un scellant.
  4. Humecter les carreaux pour faciliter l’application du coulis.
  5. Verser graduellement la poudre du coulis cimentaire dans l’eau, en brassant avec une perceuse munie d'un mélangeur à peinture ou à l'aide d'une truelle. Bien suivre les indications du fabricant. Préparer de petites quantités à la fois, car le coulis pourrait durcir dans le seau avant que le travail soit terminé.

    Pour le coulis cimentaire, la texture recherchée est simple à vérifier. En retirant le mélangeur à peinture, le coulis formera une « pointe » en s’écoulant. Positionner cette  pointe pour qu’elle soit à l’horizontale. Elle doit redescendre lentement vers le sol, sans dégoutter.

    Pour le coulis à l’époxyde, préparer tout le mélange, car la préparation partielle pourrait empêcher le durcissement du coulis.

  6. Étaler le coulis sur la surface avec un aplanissoir, en couvrant une section de 24 po x 36 po à la fois. Maintenir l'aplanissoir à 45 degrés et travailler en diagonale par rapport aux joints pour bien les remplir.
  7. Lorsque le coulis a commencé à prendre – environ 10 minutes – enlever l'excédent de coulis et nettoyer les carreaux avec une éponge humide. Rincer l'éponge fréquemment et bien l'essorer pour ne pas diluer le coulis. Remplacer souvent l’eau du seau.
  8. Polir les joints en repassant doucement l'éponge, sans appliquer de pression, pour ne pas dénuder les rebords des carreaux.
  9. Après 24 heures, repasser sur toute la surface avec un linge humide pour redonner leur lustre aux carreaux.
  10. Lorsque le coulis a séché complètement – attendre 5 à 6 jours – sceller les joints pour les rendre plus étanches et résistants aux taches, dans le cas des coulis cimentaires.

Vos outils pour mélanger

Vos outils pour appliquer

Tous les outils d’application nécessaires

CONSEIL DE PRO

Pour toute les étapes pour la pose de céramique, consultez les projets à faire soi-même:

Poser de la céramique au sol
Poser de la céramique au mur

Quelques conseils d’entretien

L’entretien varie selon le type de coulis.

Coulis à base de ciment

Pour les joints normalement sales :

  • Laver les surfaces de céramique à l'eau ou avec un nettoyant doux. Éviter les produits chimiques forts et acides qui peuvent en ternir le lustre à la longue.
  • Utiliser un nettoyant contenant de l’acide citrique. Fait à base de citron, il nettoie les graisses, le tartre, la peinture, les marques de crayon ou d’encre ainsi que le rouge à lèvres. Vérifier sur le contenant les restrictions liées à l’utilisation du produit selon le type de revêtement.
  • Réappliquer du scellant selon les indications du fabricant.

Pour des joints très sales :

Dans les cas de vieux revêtements, il n'est plus nécessaire de meuler les joints et ainsi de risquer d'endommager les carreaux. Utilisez un scellant coloré ou teint. Oui, la tâche peut être longue et ardue, mais elle est beaucoup plus rapide et facile que de retirer le coulis en place.

  • Agencer la couleur aux carreaux.
  • Utiliser un outil adéquat selon la largeur des joints.
  • Protéger les carreaux, si nécessaire.

Coulis à base d’époxy

Ils sont plus résistants aux taches, mais vous pouvez quand même les nettoyer à l’aide d’un produit conçu pour ce type de coulis.

  • Tester le produit sur une petite surface non visible.
  • Appliquer à l’aide d’un pinceau.
  • Laisser agir selon les recommandations du fabricant.
  • Retirer le produit avec une brosse ou un grattoir.
  • Bien rincer avec de l’eau.

Le scellant favorise-t-il l’entretien du coulis?

Seul le coulis à base cimentaire devrait être scellé, car il demeure poreux et accumule avec le temps la poussière et la saleté. Il est préférable de ne pas l'utiliser sur les comptoirs de cuisine où il pourrait contaminer les aliments.

Suivez à la lettre les indications du fabricant. Lorsque les joints sont bien secs, appliquez le scellant sur les joints avec un petit pinceau ou une bouteille conçue à cet effet.

Tous les produits d’entretien nécessaires.

Produits recommandés

Voir tous les coulis