• icon-wishlist
  • icon-cart

Faire le bon choix en matière d’engrais pour la pelouse et les plantes

Pour obtenir une belle pelouse verte qui fera l’envie de votre voisinage ou pour obtenir un jardin sain et abondant, vous devez utiliser un bon engrais. Vous trouverez ci-dessous les renseignements nécessaires en matière de nutriments : ce dont vos plantes ont besoin et la bonne façon de les nourrir pour obtenir les meilleurs résultats.

Composants essentiels de l’engrais

Votre pelouse et vos plantes reçoivent de l’oxygène, du carbone et de l’hydrogène du milieu environnant, mais elles ont également besoin d’autres nutriments qui ne sont pas toujours aussi faciles à obtenir. Le sol a besoin d’être enrichi régulièrement, et c’est à ce moment que les engrais entrent en jeu. 

Les engrais fournissent les nutriments essentiels tels que l’azote, le phosphore et le potassium, qui sont indiqués sur l’étiquette de l’engrais sous le sigle NPK. Chacun d’entre eux est essentiel pour le développement de différentes parties de la plante. 

  • Azote (N) : responsable de la croissance des feuilles et de la couleur verte de celles-ci. 
  • Phosphore (P) : responsable de la croissance des racines. 
  • Potassium (K) : contribue au développement des racines et à la résistance aux maladies – parfois appelée potasse. 

L’étiquette vous indique le pourcentage en poids de chaque nutriment présent dans l’engrais. Par exemple, un engrais 16-4-8 contient 16 % d’azote, 4 % de phosphore et 8 % de potassium. Le pourcentage restant (72 %) est constitué d’un produit de remplissage inerte tel que l’argile ou le calcaire, qui permet de répartir uniformément l’engrais et d’éviter les brûlures chimiques. La formule peut également contenir des nutriments secondaires ou des éléments mineurs. 

Conseil de pro

Pour connaître le poids de chaque nutriment dans l’engrais, multipliez son pourcentage par le poids total du sac. Par exemple, un sac de 50 lb d’engrais 10-10-10 contient 5 lb de chaque nutriment.

Engrais tout usage pour plantes

La famille des engrais comprend également les engrais tout usage pour plantes, qui sont destinés aux plantes d’intérieur. Ces engrais se présentent généralement dans des emballages plus petits et plus faciles à transporter. Ils sont également offerts sous différentes formes (granules, liquide, bâtonnets et pastilles). 

Certains engrais pour plantes sont spécialement conçus pour les plantes d’intérieur comme les cactus, les violettes africaines et les plantes à fleurs. Ces formules sont généralement plus riches en phosphore pour favoriser la croissance des plantes à fleurs et plus riches en azote pour les plantes à feuillage. 

Vous pouvez également trouver des engrais pour les plantes d’extérieur comme les roses et les rhododendrons. Les bâtonnets et les pastilles sont une option particulièrement pratique, surtout lorsqu’ils sont utilisés dans des pots qui permettent aux nutriments d’être lessivés par l’arrosage. 

Engrais spécialisé pour la pelouse

Les pelouses ont leurs propres besoins en engrais, qui dépendent à la fois du type de gazon et de la saison. Avant d’acheter un engrais pour pelouse, assurez-vous de lire attentivement l’étiquette. Il existe un vaste éventail d’engrais pour pelouse contenant différentes quantités d’azote, de phosphore et de potassium. Les engrais pour pelouse sont également souvent mélangés à des pesticides. 

Conseil de pro

Si vous avez un chien, vous devrez prendre quelques précautions simples lorsque vous appliquerez de l’engrais pour pelouse. Bien que l’exposition ne soit pas très dangereuse, elle peut causer de légers problèmes gastro-intestinaux. Les fabricants recommandent généralement de tenir votre chien à l’écart de la pelouse pendant 72 heures après l’application de l’engrais. Assurez-vous également d’arroser l’engrais avant de laisser votre chien retourner sur la pelouse.

Engrais herbicides

Le terme « engrais herbicide » est utilisé pour désigner les engrais qui contiennent également un herbicide pour les mauvaises herbes graminées et les mauvaises herbes à feuilles larges comme la digitaire sanguine et les pissenlits. L’étiquette indique les mauvaises herbes pour lesquelles le produit est destiné. Il existe deux principaux types d’engrais herbicides.

  • Engrais herbicides de prélevée : Couramment utilisés contre la digitaire sanguine, les engrais de prélevée doivent être appliqués tôt dans la saison, avant que les graines des mauvaises herbes n’aient le temps de germer. Ils ne sont pas efficaces contre les mauvaises herbes en pleine croissance.  
  • Engrais herbicides de post-levée : Efficaces contre les mauvaises herbes en pleine croissance, les engrais de post-levée tuent les mauvaises herbes par contact. Ils ne tuent pas les semences qui n’ont pas encore germé. 

Il est essentiel que les produits de prélevée et de post-levée soient appliqués au bon moment pour assurer qu’ils fonctionnent bien, car ils ne seront pas efficaces s’ils sont appliqués trop tôt ou trop tard. Si vous semez également des semences de gazon, veillez à laisser un intervalle de temps suffisant entre l’application et la fertilisation. En lisant attentivement l’étiquette, vous pourrez choisir le produit qui convient à vos besoins. 

Conseil de pro

Les engrais de démarrage et de préparation pour l’hiver aident à stimuler la croissance des racines de la pelouse en fournissant un supplément de phosphore. Les engrais de démarrage doivent être appliqués sur les pelouses nouvellement semées, tandis que les engrais de préparation pour l’hiver sont utilisés pour la dernière application à l’automne.

Engrais organiques

Vous avez également la possibilité d’enrichir votre pelouse et votre jardin avec des engrais organiques non synthétiques, des additifs pour le sol et des conditionneurs de sol. Les engrais organiques sont généralement appliqués plus fréquemment, car ils ne contiennent pas d’ingrédients permettant de ralentir la libération des nutriments. Tout comme les produits synthétiques, ils doivent être appliqués avec prudence et précaution. 

Voici certaines solutions de rechange aux engrais organiques qui sont couramment utilisées : 

  • Compost : matière idéale et polyvalente pour améliorer la condition du sol dans le jardin. 
  • Fumier: utilisé pour le conditionnement du sol. Le « fumier chaud » provenant des porcs, des volailles et des chevaux est riche en azote et doit d’abord être composté afin d’éviter de brûler les nutriments. Le « fumier froid » des vaches, des lapins et des porcs peut être appliqué directement sur le terreau. 
  • Sable vert : provient de dépôts sédimentaires marins et fournit du potassium ainsi que du fer. 
  • Farine de sang : sous-produit de l’industrie de la viande riche en phosphore qui a été étuvé et séché. 
  • Émulsion de poisson : sous-produit doux et non toxique ayant une forte odeur, découlant de la transformation du poisson et étant souvent utilisé pour les plantes molles afin d’éviter de brûler les engrais. 
  • Tourtereau de coton : sous-produit de la transformation du coton et riche en azote. 
  • Superphosphate : combinaison de phosphate naturel et d’acide sulfurique que les plantes absorbent facilement. 

Conseils pour appliquer de l’engrais et pour en tirer le maximum

Optimisez votre temps et vos efforts en suivant ces cinq conseils pour l’application de l’engrais. 

1. Effectuez une analyse du sol
Le sol doit être réapprovisionné en nutriments, et ce, sur une base régulière, car ceux-ci s’épuisent avec le temps. Même si votre terreau semble foncé, il ne contient peut-être pas tous les nutriments nécessaires. Une analyse du sol vous indiquera les nutriments qui sont déjà présents dans le sol et ceux qui sont manquants. Il vous indiquera également le pH du sol. La chaux est utilisée pour augmenter le pH et rendre le sol plus alcalin, tandis que le soufre est utilisé pour diminuer le pH et rendre le sol plus acide. 

2. Appliquez correctement l’engrais
Le moment d’application de l’engrais et la quantité utilisée doivent être adéquats. Par exemple, un engrais à libération lente ne doit pas être appliqué tard dans la saison du jardinage, car vous ne voulez pas stimuler la croissance du feuillage juste avant l’hiver. Appliquer plus d’engrais qu’elle ne peut en absorber en une seule fois nuit également à la plante et contribue au gaspillage de l’engrais. 

3. Pratiquez la rotation des cultures et la culture intercalaire
Chaque plante a besoin de nutriments particuliers. La rotation des plantes dans votre jardin permet une absorption efficace des nutriments présents dans le sol. Planter différentes variétés de plantes ensemble, une pratique connue sous le nom de culture intercalaire, vous permet également de tirer profit de ce que votre sol a à offrir. Le compagnonnage permet aux qualités naturelles de chaque plante de se compléter entre elles. 

4. Utiliser de l’engrais vert
L’« engrais vert » désigne les cultures de couverture qui sont plantées dans le but d’être retravaillées dans le sol du jardin. Les cultures de couverture sont choisies pour leurs valeurs nutritives et sont utilisées aussi bien par les producteurs agricoles commerciaux que par les jardiniers amateurs sérieux. 

5. Ne perdez pas de vue la sécurité
L’excès d’engrais risque de s’infiltrer dans le sol et d’affecter la nappe phréatique ou de s’écouler dans les zones voisines et de se retrouver dans l’approvisionnement en eau. Lisez toujours le mode d’emploi de l’emballage pour connaître les procédures d’application appropriées, les mesures de sécurité et la tenue d’application. 

Produits recommandés