• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails

Choisir la bonne couleur de peinture

Dans ce guide, découvrez les éléments à considérer pour choisir la couleur de peinture idéale et créer un décor réussi.

Les facteurs qui devraient influencer votre choix

La couleur qu’on aime longtemps est celle qu’on choisit en tenant compte de nos goûts, de la dimension de la pièce, de l’éclairage, de l’ameublement, de l’ambiance recherchée et des tendances de l’heure.

1. Laisser parler sa personnalité

Comme il s'agit de votre maison, tenir compte de votre personnalité tout en respectant les goûts des membres de votre famille est important. Par exemple, vous pourriez laisser à votre enfant le soin de choisir la couleur de sa chambre. Si son choix ne vous plaît pas, il suffit d’agencer la couleur qu'il a choisie à la literie et à quelques accessoires.

2. Quand chaleur et tonalité prennent une nouvelle dimension

Les couleurs chaudes ou froides, foncées ou pâles, ont chacune leur effet sur la dimension de la pièce à peindre.

Caractéristiques des couleurs chaudes et couleurs foncées :

  • Rapetissent les pièces et instaurent un climat plus intime.
  • Dissimulent les défauts et les imperfections sur les murs et les garnitures.
  • Diminuent l’effet de hauteur du plafond.

Caractéristiques des couleurs froides et couleurs pâles :

  • Amplifient l’espace et font paraître la pièce plus grande et plus aérée.
  • Réfléchissent la lumière, donc idéales dans les corridors, les couloirs et les pièces sombres.
  • Font paraître la pièce plus haute si appliquées au plafond.

3. Toute la lumière sur l’éclairage et la luminosité

L’éclairage ambiant affecte les couleurs. Avant de commencer tout projet de décoration, il est toujours bien d’installer les sources lumineuses en premier.

  • La luminosité naturelle modifie la couleur selon la saison et l’heure du jour. Une pièce ensoleillée paraît plus claire et lumineuse qu’une pièce ombragée. Et une pièce avec de grandes fenêtres supporte mieux les couleurs foncées et les couleurs chaudes qu'une petite pièce sans fenêtre.
  • L’éclairage incandescent crée une ambiance chaleureuse et jaunâtre. Moins intense, il est parfait dans le salon.
  • L’éclairage fluorescent offre un éclairage intense et un bon rendement énergétique. Il est parfait pour éclairer les surfaces de travail comme le comptoir de la cuisine. Il produit une luminosité plus froide et bleuâtre.
  • L’éclairage halogène produit une luminosité puissante et efficace proche de la lumière du jour.
  • L’éclairage LED offre un éclairage normal de la pièce ou permet de créer des effets spécifiques selon la couleur du LED sélectionnée.

Tous les produits d’éclairage intérieur disponibles.

4. L’importance d’intégrer mobilier, carpette et rideaux

Les meubles, tapis et rideaux sont des éléments importants de toute pièce à repeindre. Prenez en compte les couleurs et les styles de ces éléments dans votre choix final de coloration murale. La principale règle à retenir : chercher à créer une harmonie. Par exemple, si votre mobilier est très coloré, choisir pour les murs des couleurs neutres aux tons naturels comme les gris, les beiges et les blancs créera un équilibre dans la pièce.

5. La bonne couleur pour l’ambiance recherchée

  • Pour rendre plus chaleureuse une pièce située au nord où il n’y a pas de soleil, décorer avec des couleurs chaudes, comme le jaune, le orange, le rouge, le vert lime.
  • Pour les pièces plus au sud et à l'ouest, où le soleil est plus fort, peindre les murs de couleurs froides, comme le bleu, le violet ou le vert menthe.

Conseil de pro

N’hésitez pas à faire des tests dans la pièce à peindre, à des endroits distincts, selon les types d'éclairage et observez les résultats pendant un cycle jour-soir complet. Au moment de peindre toute la pièce, vous serez sûr de créer l’effet recherché.

Quelques astuces et conseils de base

Ces quelques conseils vous offrent une base pour bien démarrer votre projet de décoration et des idées supplémentaires pour stimuler votre créativité.

Opter pour le bon fini

  • Plus le fini est mat, plus il cache les imperfections et les reflets inégaux, mais moins il est lavable.
  • Plus le fini est lustré, plus il est lavable et sensible aux imperfections, mais il sera moins cachant.
  • Pour les cuisines, salles de bain et sous-sols, choisissez une peinture antifongique.

Pour choisir le bon fini pour votre projet, voir le guide:

La peinture intérieure : de la sélection à l’application.

Créer des zones de couleur

Cette technique, appelée « colour zoning », consiste à peindre des formes, comme des rectangles ou des carrés, directement sur les murs. Pour ce faire, choisir une couleur de la même famille que celle du mur ou une couleur contrastante. Les zones de couleur peuvent mettre en valeur un mur, un meuble, un cadre, ou un élément architectural comme un foyer.

  • Égayer un mur en y peignant des motifs, des rayures verticales ou horizontales ou encore une mosaïque.
  • Utiliser simplement une couleur de base, puis peindre les rayures ou les carreaux de couleurs diverses, de teintes plus pâles ou plus foncées, de largeur égale ou variable.

S’amuser avec les moulures

Certains aiment peindre les moulures d’une couleur contrastante pour qu’elles soient vues, d’autres préfèrent y aller d’un léger contraste dans les mêmes tonalités que la couleur des murs.

Selon votre préférence, utiliser les moulures pour donner du style et du relief à la pièce. Les possibilités sont infinies. Opter pour un fini perlé, semi-lustré ou lustré, pour un entretien plus facile.

Conseil de pro

Avant de vous lancer, estimez les quantités de peinture nécessaires à votre projet. Votre passage en magasin n’en sera que plus court et efficace.
Calculatrice - Peinture