• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails
Détails
Détails

Choisir le bon clou pour votre projet

Voici un guide pour tout savoir sur les formes, les matériaux, les longueurs et les finis des différents modèles de clous et choisir celui dont vous avez besoin.

Anatomie et caractéristiques d’un clou

Chaque clou est composé d’une tête, d’une tige et d’une pointe, et est destiné à un usage particulier. Voici ce que vous devez savoir sur les formes, les matériaux et les finis des clous. 

La tête

Elle sert de surface de frappe pour les coups de marteau et empêche les matériaux cloués de craquer.

  • Une tête plate et circulaire constitue une cible large, confère une prise maximale et il fera en sorte que le clou sera plus facile à arracher.
  • Une tête arrondie ou conique peut être noyée sous la surface du bois et aisément dissimulée, et peut être dotée d’une surface courbée afin de maintenir en place une garniture métallique.

La tige

Il s’agit du corps du clou. Une tige lisse s’enfonce aisément et une tige pourvue d’anneaux, d’un filetage, de cannelures ou de torsades confère une meilleure prise et rend la fixation plus durable.

La pointe

Elle sépare les fibres de bois et permet à la tige d’entrer.

  • La pointe en losange – ou pointe de diamant –, la plus commune, possède quatre côtés effilés.
  • La pointe en losange allongée est plus pointue et pénètre plus facilement.
  • L’extrémité épointée nécessite de plus grands efforts pour être enfoncée, mais réduit les risques de fissures pour le bois franc.
  • La pointe conique est utilisée pour les clous à maçonnerie, car elle engendre moins de frottement que la pointe en losange.

Les matériaux

La plupart des clous sont faits de fil d’acier. D’autres matériaux possibles sont l’acier trempé, l’acier inoxydable, l’aluminium, le cuivre et le laiton.

  • Chacun constitue un compromis de robustesse, de résistance à la corrosion, de coût et d’apparence.
  • Par exemple, l’acier doux est robuste et peu coûteux, mais rouille facilement.
  • L’aluminium et l’acier inoxydable résistent bien à la corrosion, mais ne sont pas aussi robustes que l’acier doux.

Les finis

Bon nombre des clous en acier sont recouverts d’un revêtement, d’un placage ou d’un fini qui améliore leur robustesse, leur résistance à la corrosion ou leur apparence.

Voici les finis les plus répandus :

  • Les clous au fini brillant sont légèrement polis et non recouverts d’un revêtement. Ils ne sont pas recommandés pour les usages extérieurs.
  • Les clous en acier galvanisé par immersion à chaud sont plongés dans du zinc fondu, ce qui leur confère un revêtement terne résistant à la corrosion. Ils sont idéaux pour les projets extérieurs, pour le cèdre, le séquoia et le bois traité requérant des clous « compatibles ACQ ».
  • Les clous zingués – ou plaqués par électrolyse – sont recouverts d’une poudre de zinc qui leur confère un fini brillant. Ils ne sont pas recommandés pour les usages extérieurs.
  • Les clous bleuis sont traités thermiquement jusqu’à ce que l’huile ait complètement brûlé. Il ne reste alors qu’un clou propre et facile à utiliser. Toutefois, sans revêtement, les clous bleuis rouillent facilement.
  • La peinture est généralement réservée aux clous de finition, pour qu’ils s’accordent avec la couleur des murs, des moulures ou des cadres de portes et de fenêtres.
  • Les clous enduits de ciment ou de vinyle sont plongés dans une résine pour en améliorer la prise. La résine chauffe à mesure que le clou est enfoncé dans le bois et le « colle » ainsi dans le trou. Ils sont parfaits pour clouer du bois vert, qui peut gauchir et donc faire en sorte que la prise autour du clou se desserre.

Conseil de pro

Pour éviter d’avoir à racheter une boite de clous à chaque nouveau projet, conservez-les de manière organisée dans un contenant fait maison, dans la boîte d’emballage d’origine ou dans un contenant conçu pour le rangement des clous. Collez un échantillon de chaque type de clou sur la paroi extérieure du contenant pour identifier rapidement son contenu!

Modèles de clous

Conseils d’utilisation

Au Canada, les clous sont vendus en fonction de leur longueur et de leur calibre, ce qui vous met à l’abri des confusions engendrées par le système des États-Unis, où les clous sont vendus en fonction du pennyweight.

  • La longueur est exprimée en pouces ou en millimètres.
  • Le calibre se rapporte au diamètre de la tige. Plus le calibre est petit, plus le diamètre est grand.
  • Plus la surface du clou est grande, mieux il tient. Choisir le clou le plus large possible sans que le bois fende et que la pointe du clou dépasse de l’autre côté.

La charpente et les autres éléments de structure

  • Le code de construction de votre région pourrait requérir des clous d’un type et d’une longueur définis.
  • En règle générale, la longueur du clou doit être de 2,5 à 3 fois plus grande que l’épaisseur du plus mince des deux éléments cloués.

Le clouage en biais

Cette technique permet de joindre des éléments qui s’assemblent selon un angle de 90 degrés.

Les clous sont enfoncés à 45°, ce qui fait en sorte qu’ils s’extraient moins facilement à mesure que le bois gonfle ou se contracte au fil du temps.

Le clouage de larges planches

Éviter d’enfoncer des clous en ligne en suivant le grain du bois, afin de réduire le risque de fissure.

La dissimulation des têtes de clous

  • Utiliser un chasse-clou pour dissimuler la tête des clous de finition et éviter les dommages aux surfaces de bois causés par le marteau.
  • Un chasse-clou est un petit outil cylindrique pourvu d’une extrémité pointue ou concave conçue pour enfoncer un clou sous la surface pour le dissimuler.

La fissuration du bois

  • Pour éviter la fissuration lors du clouage dans du bois franc, percer un trou de guidage légèrement plus étroit que le diamètre du clou.
  • S’il n’est pas possible de percer un trou, épointer le clou avec le marteau.

Les cloueuses

Qu’elles soient à gaz ou pneumatiques, elles utilisent des clous assemblés les uns aux autres et chargés dans le magasin de la cloueuse.

  • Lorsque le clou est enfoncé dans le bois, le frottement chauffe la colle dont il est enduit jusqu’au point de fusion.
  • Une fois que le clou est en place, la colle refroidit et se fige, collant le clou au bois qui l’entoure.
  • Consulter le manuel d’utilisation de la cloueuse pour savoir quels clous choisir et comment charger, mettre en marche et utiliser la cloueuse de manière sécuritaire.

Produits recommandés

Voir tous les clous