• icon-wishlist
  • icon-cart
Détails
Détails
Détails

8 trucs pour économiser l’eau

L’eau représente l’une des ressources naturelles les plus précieuses au Canada. En plus de jouer un rôle majeur dans notre économie, l’eau potable est essentielle à notre santé.

Bien que la plus grande partie de l’eau que nous consommons au quotidien retourne à l’endroit où elle a été traitée, la façon dont nous l’utilisons peut avoir un impact sur sa qualité. De plus, l’utilisation d’une quantité excessive d’eau peut provoquer une baisse des niveaux de la nappe d’eau souterraine et entraîner l’assèchement des rivières.

Plus des trois quarts des Canadiens paient leur eau en fonction de la quantité qu’ils consomment, avec une moyenne de plus de 250 litres d’eau par jour par Canadien. Comme le coût de l’eau risque d’augmenter au cours des prochaines années, réduire votre consommation d’eau est un moyen futé pour économiser.

Contribuez à préserver nos ressources naturelles et à gardez plus d’argent dans votre portefeuille par la même occasion grâce aux conseils suivants pour économiser l’eau.

1

Installer des toilettes certifiées WaterSenseMD

Les toilettes comptent pour plus de 30 % de la consommation d’eau d’une maisonnée moyenne. En fait, si votre toilette est âgée de plus de dix ans, il se peut qu’elle utilise jusqu’à 18 litres chaque fois que vous tirez la chasse d’eau!

Plus récentes, les toilettes à chasse de 4,8 L certifiées WaterSenseMD consomment jusqu’à 20 % moins d’eau que les modèles standards. Pour réduire encore plus le gaspillage d’eau, optez pour un modèle à double chasse et prenez soin d’utiliser la double chasse correctement. Vous pouvez également convertir un modèle standard plus ancien en une toilette à double chasse.

En remplaçant votre toilette par un modèle plus efficace, vous pourriez économiser jusqu’à 24 000 litres d’eau par année.

2

Installer des robinets certifiés WaterSenseMD

Les bains et les douches comptent également pour un tiers de la consommation d’eau d’une maisonnée typique. Comparativement aux robinets et aux têtes de douche standards, les robinets de bain certifiés WaterSenseMD utilisent 30 % moins d’eau, et les têtes de douche certifiées WaterSenseMD utilisent 20 % moins d’eau. Pour une douche de 10 minutes, ces économies peuvent totaliser plus de 5 500 litres d’eau en une année.

Pour maximiser la réduction du gaspillage d’eau, optez pour une douche plutôt qu’un bain. Alors que pour prendre un bain vous avez besoin d’une baignoire remplie d’eau chaude, en prenant une douche vous pouvez contrôler le débit d’eau et la durée, ce qui vous permet de consommer moins d’eau et d’énergie. De plus, les robinets et les têtes de douche certifiés WaterSenseMD vous permettront également de réduire les frais associés au chauffage de l’eau.

CONSEIL DE PRO

Pour savoir quels appareils ménagers peuvent vous aider à réduire votre consommation d’eau, recherchez le logo WaterSenseMD. Tous les produits portant le logo WaterSenseMD ont reçu une certification décernée par un organisme tiers indépendant.

Chez RONA, nous offrons les produits WaterSenseMD dans le cadre de notre programme de produits ECO. Ces produits à consommation réduite d’eau vous permettront d’économiser de l’argent et de préserver cette précieuse ressource pour les générations futures, tout en vous garantissant un rendement exceptionnel.

3

Réparer l’équipement qui fuit dans la maison

Les fuites mineures des appareils de plomberie usés et d’autres composantes de plomberie peuvent entraîner un gaspillage d’eau de près de 38 000 litres par année dans votre maison.

En réparant les fuites courantes, comme les robinets qui gouttent, les valves qui fuient et les clapets de toilette usés, vous pouvez éviter un gaspillage représentant jusqu’à 10% de votre consommation d’eau. Ces réparations mineures ne nécessitent que des outils et de l’équipement de base – des dépenses qui seront vite remboursées par les économies d’eau que vous ferez.

4

Opter pour un lave-vaisselle certifié ENERGY STARMD

Comme il est probablement utilisé tous les jours, remplacer son lave-vaisselle par un modèle récent plus efficace peut réduire considérablement votre consommation d’eau. En plus d’utiliser jusqu’à 30 % moins d’eau qu’un modèle standard, un lave-vaisselle certifié ENERGY STARMD consommera également 12 % moins d’énergie. 

Certaines personnes croient que laver la vaisselle à la main plutôt qu’au lave-vaisselle constitue un bon moyen de réduire leur consommation d’eau et d’énergie. Au contraire, un lave-vaisselle certifié ENERGY STARMD utilisera la moitié moins d’énergie que le lavage à la main et vous fera économiser près de 20 000 litres d’eau par année.

Par ailleurs, l’utilisation d’un lave-vaisselle vous permettra également de récupérer plus de 200 heures de temps personnel par année. Au lieu de laver et de sécher individuellement chaque article, vous n’avez qu’à les mettre dans votre lave-vaisselle et à appuyer sur le bouton de mise en marche. De plus, les températures plus élevées qu’offrent les lave-vaisselle certifiés ENERGY STARMD permettent de mieux nettoyer et désinfecter la vaisselle, comparativement au lavage à la main.

5

Opter pour une laveuse certifiée ENERGY STARMD

La laveuse est une autre source majeure de consommation d’eau dans la maison. En fait, elle peut représenter jusqu’à 20 % de votre utilisation totale de l’eau. Sachez toutefois que les laveuses certifiées ENERGY STARMD utilisent jusqu’à 33 % moins d’eau et 25 % moins d’énergie qu’un modèle standard. Elles offrent aussi de nombreuses options de lavage vous assurant que vos vêtements sont toujours parfaitement propres.

CONSEIL DE PRO

Découvrez + de 4 000 produits ECO pour la maison! Vous pourriez profiter de leurs nombreux avantages pour la famille et l’environnement, dont une diminution de votre consommation d’énergie et une meilleure qualité de l’air.

Voir les produits
6

Installer un baril de pluie

La consommation d’eau atteint son plus haut niveau pendant les mois d’été, et cette hausse est en grande partie attribuable à une utilisation accrue de l’eau à l’extérieur. En fait, de la moitié aux trois quarts de toute l’eau traitée par les municipalités se retrouve sur les pelouses pendant cette période de l’année.

Contribuez à ménager l’eau potable de même que l’énergie nécessaire à son traitement en reliant des barils de pluie au système de gouttières de votre résidence. Ainsi, l’eau qui tombe sur le toit de votre maison sera dirigée vers les barils, qui peuvent se remplir très rapidement pendant une forte pluie. Cette eau pourra ensuite servir pour des activités comme le lavage de votre voiture ou l’arrosage de votre pelouse et de votre jardin.

7

Irriguer adéquatement les plates-bandes et jardins

De bons systèmes d’irrigation permettront d’économiser beaucoup d’eau au jardin, tout en fournissant aux plantes toute l’humidité dont elles ont besoin. L’une des techniques d’irrigation les plus efficaces consiste en l’utilisation d’un tuyau suintant duquel s’écoule un faible débit d’eau qui arrose directement les racines des plantes, limitant ainsi le gaspillage et l’évaporation de l’eau. Comme il existe de nombreuses techniques d’irrigation, nous vous recommandons de vous renseigner au sujet de la réglementation de votre municipalité en matière d’arrosage avant de mettre en place un nouveau système.

Un autre moyen efficace de réduire le gaspillage et l’évaporation de l’eau consiste à couvrir la base des fleurs et plantes du jardin d’une couche de paillis. L’utilisation de paillis freine également la croissance des mauvaises herbes et favorise celle des insectes et bactéries du sol bénéfiques, ce qui permettra d’éviter d’utiliser des herbicides et pesticides. Le paillis portant le symbole ECO est fait de bois recyclé ou certifié FSC, qui contribue à une gestion durable des forêts.

8

Remplacer le gazon par des plantes couvre-sol

Bien que le gazon soit ce que l’on retrouve le plus couramment sur les pelouses des terrains résidentiels, cette pratique de monoculture contribue fortement à une utilisation excessive de l’eau. La raison en est simple : le gazon ne pousse pas bien sous tous les climats et exige beaucoup plus d’eau et d’entretien que des plantes et fleurs qui sont adaptées à l’endroit où vous vivez.

Choisissez des plantes couvre-sol différentes, selon que vous les plantez à un endroit ensoleillé ou ombragé. Des plantes bien adaptées à leur environnement exigeront moins d’entretien et de fertilisants, et vous passerez aussi beaucoup moins de temps à désherber. Cultiver un terrain présentant une bonne biodiversité constitue une excellente façon de réduire l’empreinte environnementale de vos aménagements paysagers.